Accueil | Enjeux d’actualités | Alertes sur la Corne de l’Afrique

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Alertes sur la Corne de l’Afrique

Mots-clés: Afrique de l’Est /

En mars 2011, au retour d’une mission de recherche sur la résilience des populations dans la Corne de l’Afrique, et notamment dans le Nord du Kenya et le Sud de l’Éthiopie, l’équipe du Groupe URD s’inquiète de la situation préoccupante des populations pastorales et agro-pastorales. Les effets du changement climatique, la vulnérabilité croissante face aux risques de désastres font de cette région une zone très fragile. Pour ceux qui suivent la situation somalienne et de façon plus générale de la Corne de l’Afrique depuis quelques décennies, nous nous trouvons de nouveau à la fois face à un désastre annoncé et à la position de l’arroseur arrosé, car la crise actuelle est largement le résultat de notre incapacité à comprendre cette zone et ces peuples.

On trouve dans ces zones les économies pastorales parmi les plus résilientes et les plus fascinantes de la planète. Nous connaissons bien ces systèmes pour avoir longuement accompagné les troupeaux de chameaux du Galgadug au Juba land et de Mogadiscio à la frontière éthiopienne, ainsi qu’en Ogaden et dans la zone des trois frontières au Kenya, et pour avoir évaluer de nombreux programmes liés aux systèmes agricoles et de pêches le long des rivières Shabelle et Juba ainsi que dans les ceinture de sorgho du Bakol et de Hiran.

Mais pour fonctionner cette résilience demande une réelle mobilité des hommes et des bêtes. La guerre, les frontières, la politique finissent par réduire cette marge de manœuvre du mouvement. Alors viennent la pression sur les ressources en eau et en pâturage, les réductions de taille des troupeaux, et, au final, l’érosion de la résilience. « L’étape qui suivra la mort des chameaux sera la fin des hommes... » dit un proverbe somalien.

Le Groupe URD a évalué de nombreux programmes dans la Corne de l’Afrique. Il met à disposition des acteurs les rapports de ses dernières missions dans la zone, notamment ceux de la dernière mission d’évaluation régionale réalisée pour le IASC en 2006 ainsi qu’un travail fait en 2009 sur les conditions de travail dans ce contexte difficile. Les leçons tirées alors restent toutes pertinentes aujourd’hui.

Voir les vidéos de la mission terrain en Éthiopie dans le cadre du projet "Résilience" :

En savoir plus

L’aide humanitaire en Somalie, François Grunewald, décembre 2009