Accueil | Newsletter | Améliorer le lien urgence-développement : la République centrafricaine au croisement des chemins

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Améliorer le lien urgence-développement : la République centrafricaine au croisement des chemins

Le WHS souligne l’importance de bien gérer les phases complexes de sortie de crise. Comme annoncé dans les actualités de février, le Groupe URD a réalisé un travail d’analyse de la situation et organisé un atelier sur le lien urgence-développement en RCA. Les rapports sont désormais consultables en ligne. Ce travail se situe dans la continuité des différents travaux réalisés par le Groupe URD en RCA depuis de nombreuses années, et notamment des études menées en 2014.

Avec les accords de paix et la tenue des élections, la RCA cherche à sortir du cycle infernal des crises. D’un côté, après avoir travaillé pour le redressement du pays en coopération avec la communauté internationale, le Gouvernement de transition a conçu le programme d’urgence et de relèvement durable (PURD) en 2014. Celui-ci illustre la volonté de « bâtir d’ici 2016 une société prospère et unie, vivant dans la sécurité, la paix et attachée aux valeurs démocratiques ». De l’autre, les ONG humanitaires soulignent la complexité et la fragilité de la situation, et donc le besoin de pouvoir continuer de travailler dans ces contextes, dans le respect des principes humanitaires.

Le Groupe URD a dans ce cadre eu pour mission :

  • D’appuyer la réflexion sur les mécanismes de coordination des actions prioritaires entre les différents acteurs nationaux et internationaux présents sur le terrain, de l’aide humanitaire et de la résilience.
  • De dresser les grands axes d’une stratégie optimisant la corrélation des enjeux liés à la reprise du développement et à la réponse aux crises d’urgence.
  • De produire les éléments de plaidoyer pour la mobilisation des moyens permettant d’assurer que chaque acteur puisse assumer ses responsabilités dans les zones ou sur des thématiques spécifiques, et d’éviter ainsi la dilution et ou la duplication des efforts.

Le caractère très urbain de la crise à Bangui a conduit le Groupe URD à s’intéresser à la problématique urbaine des déplacés. Cette mission a entre autres permis de favoriser de nouveaux échanges en vue de la troisième conférence des Nations Unies sur le logement et le développement durable, Habitat III, qui se tiendra à Quito du 17 au 20 octobre 2016. Cette conférence aura pour ambition de définir un nouveau programme visant à affirmer l’urbanisation comme force positive du développement. Cela s’inscrit dans la stratégie de nombreux bailleurs, parmi lesquels figure l’Agence Française de Développement. Celle-ci a donc proposé au Groupe URD un partenariat pour organiser un échange, au sujet du développement urbain et de la gestion du relèvement à une crise urbaine de grande ampleur, entre deux villes ayant subi une crise urbaine très destructive : Bangui et Port au Prince.