Accueil | Activités | Recherche | Analyse critique des stratégies de lutte contre la filière afghane des opiacés, pour l’AFD

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Analyse critique des stratégies de lutte contre la filière afghane des opiacés, pour l’AFD
janvier - juin 2010

A l’origine de 92% de la production mondiale en 2009, l’Afghanistan est depuis plusieurs années au cœur de la production, de la transformation et la commercialisation d’opium et de produits opiacés. Pourtant, la dernière décennie a connu une succession de politiques et de programmes ayant pour but de réduire la production de drogue. Quels ont été les résultats de ces actions ? Quelles leçons sont à en tirer ?

L’objet de l’étude est d’analyser l’ensemble des stratégies mises en œuvre depuis une décennie pour lutter contre la filière afghane des opiacés. Ces stratégies sont définies autour du cycle de production, de commercialisation et d’utilisation des dérivés opiacés, et regroupent à la fois des approches de sensibilisation, de répression (éradication des cultures, saisie, action en justice contre telle ou telle catégorie d’acteurs, etc.) et de mise en place de programmes alternatifs (agricoles certes, mais également et plus généralement, de développement rural).

Il s’agit de :

  • Caractériser les différentes approches mises en œuvre dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la drogue (NDCS) sur la dernière décennie : objectifs, acteurs impliqués, principaux résultats obtenus ;
  • Identifier dans la littérature et l’expérience des experts (afghans et internationaux) qui ont été consultés les différents éléments de succès et d’échec des stratégies, en essayant de comprendre les facteurs-clés (géographiques, politiques, économiques, etc.) qui ont pu contribuer à ces succès ou à ces échecs ;
  • Réfléchir aux enjeux de concertation/coordination inter-acteurs face à cette diversité d’approches et de stratégies.

L’étude propose des recommandations à la fois stratégiques et opérationnelles pour alimenter la réflexion sur les politiques et les programmes.

Cette étude a été commanditée par l’Agence Française de Développement (AFD).