Accueil | Newsletter | Bilan de l’année 2016

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Bilan de l’année 2016

2016 fut une année riche et exigeante pour le secteur humanitaire, partagée entre d’importantes crises (en Syrie et en Haïti notamment) et de nouveaux espoirs pour les années à venir (« Grand Bargain », arrivée d’un nouveau Secrétaire général aux Nations unies). Quel bilan peut-on en tirer et que peut-on espérer de l’année à venir ?

Marquée par les guerres en Syrie et au Yémen, les conflits qui n’en finissent pas en Irak, en Afghanistan et en Lybie, la poursuite de grandes vagues migratoires au Proche et au Moyen-Orient, par une situation tendue du fait des aléas climatiques, des violences et des troubles politiques de la bande sahélienne à l’Afrique centrale, ou encore par l’ouragan Matthew en Haïti, 2016 fut une année difficile sur le plan humanitaire.

Néanmoins 2016 fut aussi porteuse d’espoirs avec la ratification du traité de paix en Colombie censé mettre un terme au long conflit qui touche le pays, avec l’organisation de la COP22, symbole d’une volonté affichée de répondre aux enjeux climatiques, ainsi que du premier Sommet humanitaire mondial, et des promesses qu’il portait, signe d’une prise en compte croissante des enjeux du secteur. L’arrivée à New York d’un nouveau Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, très au fait des questions humanitaires et de gestion des conflits semble aussi ouvrir une nouvelle époque.

C’est donc en restant particulièrement attentive et mobilisée sur ces enjeux que toute l’équipe du Groupe URD vous présente ses meilleurs vœux pour l’année 2017. Cette nouvelle année devrait marquer le début de nouveaux projets importants pour le Groupe URD à travers une présence plus marquée dans la région du Sahel et du lac Tchad, un accompagnement des acteurs de l’aide à travers le projet « Apprendre et innover face aux crises » et la refonte de son Compas Qualité en un Compas CHS, ainsi qu’à travers son action pour améliorer la prise en compte des populations et des acteurs locaux sur le terrain.