Accueil | L’Observatoire Haiti | Nos actions | Lettre de l’Observatoire | Lettre de l’Observatoire Haïti n°7, août 2013 | Débat contradictoire sur l’efficacité de l’aide post-séisme et (...)

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Débat contradictoire sur l’efficacité de l’aide post-séisme et choléra

Un article de Jean-Marc Biquet (MSF), intitulé « Haïti entre urgence et reconstruction : une réponse insatisfaisante » et publié dans La Revue Internationale de Politique de Développement, présente une nouvelle fois une forte critique de l’aide internationale sur les deux dernières crises majeures : le séisme de 2010 et l’épidémie de choléra. Son analyse s’appuie sur le décalage entre les promesses de la communauté internationale au lendemain du séisme et donc sur les attentes des populations et les réalisations. Les engagements d’un « Build Back Better » ne devaient être compris que comme un slogan et non comme une promesse d’ « une occasion unique pour un nouveau départ » (Oxfam, 2010). JM Biquet critique par ailleurs l’efficacité des mécanismes de coordination, lesquels se seraient montrés particulièrement inefficaces dans la réponse à l’épidémie de choléra : " Quelques 80% des patients pris en charge dans les trois premiers mois, le seront par deux acteurs qui, eux, ne participaient pas à ce ‘système de coordination’ à travers le cluster santé, à savoir les brigades cubaines et MSF (les autres sont traités par une vingtaine d’organisations, dont le ministère haïtien de la santé) ". Cette critique est ensuite contredite par Andrea Binder, Directrice associée du Global Public Policy Institute (GPPi), dans un article intitulé « Is the humanitarian failure in Haiti a system failure ? » où elle conteste que les échecs de l’aide en Haïti puissent remettre en question le système lui-même. http://poldev.revues.org/1602