La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Editorial

L’évaluateur évalué !

A notre tour d’être évalués et cette année nous le serons deux fois ! Nos bailleurs - DFID, IRISH AID et USAID - nous évaluent en effet de façon régulière dans le cadre d’un exercice interne (cours de projet ou fin de projet). Cela nous permet d’observer de façon rétrospective ce que nous avons réussi à faire à la lumière de ce que nous avions envisagé de même que cela nous rappelle nos engagements et nous incite à réfléchir et à agir sur l’atteinte de nos résultats en modifiant, si nécessaire, nos activités. Voici la 1ère évaluation, malheureusement uniquement disponible en anglais : http://devtracker.dfid.gov.uk/projects/GB-1-203130/documents/

L’évaluation de notre travail est globalement positive : elle confirme ainsi que nous avions visé juste tout en faisant ressortir les obstacles et difficultés qui persistent ! Nous continuons notamment d’éprouver des difficultés à suivre ce que font les évaluateurs et évaluatrices que nous avons formés ; nous ne formons pas assez d’évaluatrices et nous ignorons trop souvent comment les recommandations émises au gré des évaluations sont prises en compte par les instances décisionnelles des institutions et organisations à qui elles s’adressent.

Dès lors, comment améliorer nos propres pratiques ? Depuis le mois de février dernier, nous avons donc ajouté à notre équipe une chargée de formation dont un des mandats principaux est le suivi des activités des participants à nos formations. Nous avons également ajouté à notre page Haïti, un encart où sont postés des Termes de Référence pour des évaluations à mener en Haïti.
Mais sans retour de nos participants et participantes, nous n’en saurons guère plus. Nous avons besoin de vous ! Partagez davantage avec l’Observatoire Haïti la mise en pratique des apprentissages que vous avez faits dans le cadre de nos formations.