Desde mayo de 2015, ya no podemos mantener la traducción de nuestra página web española.             
Inicio | Actualidad bibliográfica | Espacio humanitario y derecho

La revista de Groupe URD

Herramientas y métodos

CHS Core Humanitarian Standard (CHS)
Pictogrammme Sigmah Sigmah Software
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Kit de formación: acción humanitaria y medio ambiente
Pictogrammme brochure Manual de la participación
Pictogrammme COMPAS Método COMPAS
Pictogrammme globe terrestre Misión Calidad
Pictogrammme PRECIS Humatem Método PRECIS

Espacio humanitario y derecho

Ouvrages

Dictionnaire pratique du droit humanitaire, BOUCHET-SAULNIER, F., Médecins Sans Frontières, La Découverte, 2006, 587 P.
Troisième édition mise à jour et augmentée. Index alphabétique thématique et par pays signataires des conventions. Bibliographie, sitographie et coordonnées des organisations internationales. Ce dictionnaire propose une définition juridique de 300 notions de droit humanitaire : crimes de guerre, Tribunal Pénal International, victimes, réfugiés, terrorisme, famine, génocide, enfants... L’ouvrage s’adresse à des praticiens de l’action humanitaire et à toutes les personnes attentives à la problématique des conflits. Il présente le cadre juridique international réglementant la gestion des situations de crise et les principes opérationnels qui y sont associés.

Enhancing protection : For civilians in armed conflict and other situations of violence, CICR, 2008, 80 P.
Avec ce document le CICR désire partager, avec les ONG et les associations de protection des droits de l’Homme, son savoir et savoir faire en matière de DIH et plus particulièrement sur la protection des civils dans les conflits et les situations violentes.

Protection des réfugiés : Guide sur le droit international relatif aux réfugiés, UNHCR, 2001, 150 P.
Avec plus de 50 ans d’expérience auprès des réfugiés, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) a su travailler en collaboration avec les États afin de fournir une aide financière, d’assistance ou de protection aux réfugiés victimes de la violence et de la persécution. En 2001, 57 gouvernements avaient adhéré à la Convention de 1951 et de son protocole de 1967 relative au cadre juridique traitant de la protection des réfugiés. Malgré l’envie de générosité des États, des frontières se ferment tout de même du fait de la peur de situation qui s’éternise ou qui échappe à tout cadre. Il est donc prioritaire que les États et notamment les parlementaires encouragent l’adhésion et l’application de cette convention et/ou autres accords internationaux visant à protéger les réfugiés.

Growing the sheltering tree : Protecting rights through humanitarian action, Inter Agency Standing Committee, UNICEF, 2002, 217 P.
De nombreux génocides et crimes contre l’humanité ont été commis à la fin du XXème siècle et au début du XXIème sans que la communauté internationale n’ait réagi. A l’heure de la mondialisation de l’information, il n’est plus possible de dire que l’on ne savait pas. Les civils touchés par les conflits internes voient leurs droits bafoués et doivent, pour la plupart, se réfugier et quitter leurs domiciles. Certains gouvernements n’ont pas la volonté et la possibilité de protéger leurs populations civiles. Une des missions de l’aide humanitaire est donc de relayer les gouvernements absents et de protéger les populations en leur restituant leurs droits, ce qui s’avère être une mission difficile.

 

Manuels

Improving the Safety of Civilians : A Protection Training Pack, HASTIE, R., SWITHERN, S., OXFAM, 2008, 172 P.
Se basant sur les 4 modules suivants : définition de la protection, planification d’un programme, intégration de la protection et programmation de la protection, ainsi que sur des exercices liés à ces thématiques, cet ouvrage traite de l’amélioration de la sécurité des civils pris dans les conflits. Les contenus des modules sont conçus pour que des professionnels ayant déjà été en contact avec la thématique de la protection puissent former des équipes de terrain devant protéger des civils.

Manuel pour la protection des déplacés internes, Groupe sectoriel global chargé de la protection, UNHCR, 2008, 397 P.
Ce manuel est le résultat des efforts conjoints du personnel de plus de 30 organisations internationales. Il fournit des orientations et des outils opérationnels destinés à appuyer les réponses de protection effectives dans les situations de déplacement interne. Il met l’accent sur la protection lors de situations d’urgence complexes, y compris lors de catastrophes naturelles.
http://www.unhcr.fr/4ad2f824e.html

Humanitarian negotiation : a handbook for securing access, assistance and protection for civilians in armed conflict, MANCINI GRIFFOLI, D., PICOT, A., Centre for Humanitarian Dialogue, 2004, 168 P.
Ce manuel vise à éduquer les personnes travaillant dans le monde de l’aide humanitaire à l’art de la négociation. Ce corps de métier est confronté dans de nombreux cas à des milices armées les empêchant d’accéder aux populations. Afin d’apporter l’aide convenablement et en toute sécurité, il est nécessaire que les humanitaires sachent établir le dialogue avec ces factions armées.

 

Sites

Amnesty International
Mouvement mondial présent dans plus de 150 pays, ayant pour but de lutter contre les atteintes aux droits de l’Homme et plus récemment au DIH.
http://www.amnesty.org

CICR – Comité International de la Croix-Rouge
Organisation de référence pour la protection des populations dans les conflits.
www.icrc.org

Human Rights Watch
Cette organisation, créée il y maintenant 30 ans, réalise des plaidoyers concernant la protection et la défense des droits humains.
http://www.hrw.org/

Index universel des droits de l’Homme des documents des Nations Unies, section droit international humanitaire
Cet index permet d’accéder aux documents des Nations Unies relatif au DIH. http://www.genevainternational.org/navigate.php?kind=1&id=1936&lang=fr&last=100&lastsub=133