Accueil | L’Observatoire Haiti | Nos actions | Lettre de l’Observatoire | Lettre de l’Observatoire Haïti n°2, mai 2012 | Étude sur « Reconstruction & Environnement en milieu urbain (...)

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Étude sur « Reconstruction & Environnement en milieu urbain »

La population de la région métropolitaine de Port-au-Prince est passée d’environ 145 000 personnes en 1950 à près de 3 millions de nos jours. L’expansion démographique s’est faite de manière extensive et le développement urbain y est caractérisé par son extra-légalité et informalité. Ce développement sans cadre légal constitue un risque environnemental majeur pour les populations installées sur les mornes (glissements de terrain) tout comme dans la plaine (risques d’inondations). Les fortes précipitations témoignent régulièrement de la dégradation de l’environnement de l’Aire Métropolitaine et le séisme n’a fait qu’exacerber une vulnérabilité environnementale préexistante.

Le Groupe URD envisage ainsi de mener une étude approfondie sur cette question. Ce travail permettrait notamment d’étudier les conséquences sur l’environnement d’une stratégie de reconstruction différée - et plus globalement de l’absence historique de cadre légal à la planification urbaine en Haïti - et d’évaluer les risques afférents auxquels serait exposée la population de la région métropolitaine de Port-au-Prince (risques tout à la fois naturels – séisme, glissements de terrain, inondations -, sanitaires ou encore sociaux.