Accueil | Newsletter | Etude sur la relocalisation pour Trócaire « More than the Money »

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Etude sur la relocalisation pour Trócaire « More than the Money »

Dans un contexte où l’aide humanitaire est de plus en plus nécessaire, la relocalisation de l’aide est présentée comme une solution dans le cadre de « La Grande négociation » (Grand Bargain) issue du Sommet humanitaire mondial. Trócaire travaille depuis longtemps avec des partenaires locaux pour la réponse humanitaire et désire, à partir de son expérience, apporter des éléments pour faciliter cette relocalisation. Le Groupe URD a ainsi été mandaté pour aider à définir le concept de « relocalisation », en mesurer les enjeux et esquisser des pistes d’amélioration.

Alors que l’on estime qu’à peine 0.2 % des fonds sont alloués directement aux organisations locales pour la mise en œuvre de programmes, l’engagement des organisations internationales à participer à la relocalisation de l’aide est développé dans la Charte pour le changement (Charter for Change, ou C4C). Cette initiative a pour but de faciliter l’acheminement de l’aide et d’en améliorer l’efficacité, l’efficience et la soutenabilité, ainsi que dans un souci de renforcer les compétences locales.

Aussi, la stratégie mise en place par Trócaire vise à renforcer les capacités de ses partenaires locaux et à partager avec eux les éléments essentiels à l’action humanitaire. A travers ces partenariats, Trócaire cherche à renforcer l’aide humanitaire dans les zones les plus inaccessibles (conditions géographiques, insécurité…), ainsi qu’à améliorer l’appropriation par les populations bénéficiaires et la résilience des populations.

A l’issue de cette étude, un document de capitalisation, nommé « More than the Money » sera produit pour les commanditaires, et un article sera également produit diffusé le plus largement possible afin de partager les leçons apprises grâce à ce projet.