Accueil | Activités | Recherche | Etude sur les stratégies et pratiques actuelles des bailleurs à l’égard de l’environnement

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Etude sur les stratégies et pratiques actuelles des bailleurs à l’égard de l’environnement
mi décembre 2013 - mi mars 2014

Mots-clés: Environnement /

L’unité conjointe environnementale (UNEP / OCHA) a mené une étude qui vise à analyser les enjeux liés à l’intégration de l’environnement dans le secteur humanitaire, à établir un état des lieux des pratiques, à déterminer les opportunités et les contraintes existantes afin de définir les axes à prioriser. Dans le cadre de cette étude, le Groupe URD a réalisé une analyse portant spécifiquement sur les politiques des bailleurs et les fonds alloués à l’environnement dans le champ humanitaire.

Depuis la réforme humanitaire de 2005, l’environnement a été défini comme un enjeu transversal à intégrer dans le système cluster. Or l’évaluation de l’approche cluster réalisée pour le IASC a pointé la trop faible intégration de cet enjeu dans l’action humanitaire malgré le fait largement reconnu que l’environnement contribue à la qualité des programmes. L’unité conjointe environnementale (UNEP / OCHA) a mené une étude qui vise à analyser les enjeux liés à l’intégration de l’environnement dans le secteur, à établir un état des lieux des pratiques, à déterminer les opportunités et les contraintes existantes afin de définir les axes à prioriser.

Dans le cadre de cette étude, le Groupe URD a mené une analyse portant spécifiquement sur les politiques des bailleurs et les fonds alloués à l’environnement dans le champ humanitaire.

Pour cela, une revue systématique des documents de stratégies a été réalisée afin de rendre compte du niveau d’intégration des enjeux environnementaux. De la même manière, une analyse des flux financiers alloués à l’environnement a été menée (à partir des bases de données de l’OCDE et du Funding Tracking System d’OCHA) et des entretiens ont été conduits, permettant d’estimer notamment le niveau de cohérence entre les stratégies des bailleurs d’une part et les fonds effectivement consacrés à l’environnement d’autre part.

Ainsi, l’étude a permis d’établir un état des lieux précis des stratégies et des pratiques actuelles des bailleurs, de mettre en avant les approches innovantes telles que les Environmental Markers, et de pointer les défis majeurs qui restent à relever (tels que l’inexistence de mécanisme permettant de suivre les flux de financement alloués à l’environnement spécifiquement pour le secteur humanitaire).

Cette étude sera suivie dans les années à venir d’évaluations de l’intégration environnementale et de nouvelles études pour suivre l’évolution de tout ces aspects.

Dans la continuité de ce travail, le Groupe URD a par exemple accompagné en avril 2015 une mission du JEU en Haïti pour évaluer la prise en compte de l’environnement dans la réponse humanitaire et le relèvement post-séisme.