La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Humanitaires en mouvement n°12, N° spécial " Environnement "

Focus bibliographique sur l’environnement

 Environnement et crises

Rapports

Du conflit à la consolidation de la paix : le rôle des ressources naturelles et de l’environnement, PNUE, 2009, 50 P.
Ce rapport examine les principaux liens entre environnement, conflit et consolidation de la paix, et notamment la façon dont les conflits portent préjudice à l’environnement et aux ressources naturelles – par une combinaison d’impacts directs et indirects, ainsi que par l’effondrement de la gouvernance et le détournement des ressources financières – mais aussi dont ces ressources contribuent tant aux conflits qu’à la consolidation de la paix. Il montre comment la coopération en matière d’environnement et l’aide au développement durable peuvent contribuer à la réalisation des objectifs plus larges de consolidation de la paix, et comment le fait d’intégrer les facteurs environnementaux à un stade précoce peut renforcer la confiance, contribuer à la réconciliation et appuyer la mise en œuvre du programme pour la paix. Il présente quatorze études de cas et contient des recommandations importantes relatives à la prise en compte des ressources naturelles et de l’environnement dans la gestion des conflits.
http://postconflict.unep.ch/publications/pcdmb_policy_01_fr.pdf

Environmental emergencies : strengthening the multilateral humanitarian and environmental response, Conference report, Wilton Park, 2011, 10 P.
Ce rapport reprend les points clés d’une conférence ayant eu lieu sur le thème des crises environnementales et la manière d’améliorer les réponses humanitaires et environnementales face à ces crises. Il y est question de préparation aux désastres, de résilience, mais aussi d’actions coordonnées des civils, des organisations humanitaires et des acteurs environnementaux.
https://www.wiltonpark.org.uk/wp-content/uploads/wp1093-report.pdf

La résilience des pasteurs aux sècheresses, entre traditions et bouleversements : les ONG au défi des transhumances, Tchad, région de Bahr El Gazal, Blanche Renaudin, Camille Raillon, Groupe URD, février 2011, 48 P.
Cette étude analyse les facteurs de résilience internes et externes des communautés pastorales face aux sécheresses récurrentes et propose des réponses intégrées pour renforcer ces facteurs. Elle identifie les conséquences des sécheresses récurrentes sur les moyens de subsistance de la population et analyse les éventuels risques encourus. Elle analyse les réponses aux crises et les actions apportées par des acteurs extérieurs, pour améliorer les moyens de subsistance des communautés (ONG, acteurs étatiques). Les auteurs identifient les stratégies des populations pour faire face à de telles crises, et proposent une approche opérationnelle intégrée : réduction de risque de catastrophe, réponse à la catastrophe et développement.
http://www.urd.org/IMG/pdf/La_resilience_des_pasteurs_aux_secheresses_2011.pdf

Reconstruction et environnement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince : Morne-Hôpital ou l’histoire d’un déni collectif, Richener Noël, Groupe URD, Mars 2013, 46 P.
Ce rapport s’inscrit dans le cadre d’une étude plus large sur le thème « Reconstruction et Environnement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince » qui s’appuie sur trois études de cas : Bristout-Bobin, Canaan et Morne-Hôpital. La présente étude entend questionner les corrélations possibles entre les stratégies de relocalisation et la politique de reconstruction d’une part et l’expansion des constructions anarchiques et de l’accaparement des terres d’autre part, tout en décrivant les risques environnementaux propres au site et leurs conséquences sur les populations. Est également abordée la question de la gouvernance.
http://www.urd.org/IMG/pdf/Groupe_URD_Rapport_Morne_Hopital_Mars_2013.pdf

Reconstruction et environnement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince : Cas de Canaan ou la naissance d’un quartier ex-nihilo, Richener Noël, Groupe URD, novembre 2012, 36 P.
Tout comme le précédent, ce rapport de recherche s’inscrit dans le cadre d’une étude plus large ayant pour thème « Reconstruction et environnement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince » qui s’appuie sur trois études de cas, dont celle-ci sur le quartier de Canaan. Ce travail a pour but d’étudier les effets de la stratégie nationale de la reconstruction sur l’environnement, dans l’objectif d’améliorer la prise en compte des risques environnementaux en milieu urbain dans la réponse humanitaire, dans la transition et dans la politique de reconstruction post-séisme. Il a été motivé principalement par les analyses post-séisme des causes sous-jacentes de la catastrophe du 12 janvier 2010, à savoir les vulnérabilités environnementales du pays, les faiblesses institutionnelles de gestion de la ville, le non aménagement du territoire ou encore l’informel comme seule règle de l’urbanisation.
http://www.urd.org/IMG/pdf/ReconstructionetEnvironnement_Rapport_Canaan_Nov2012-2.pdf

Planter maintenant (2e édition), Revitaliser l’agriculture pour la reconstruction et le développement d‟Haïti, Oxfam, Octobre 2012, 32 P
L’agriculture en Haïti a porté et porte encore le lourd fardeau de trois décennies de crise et de la négligence institutionnelle. Néanmoins, près de 60% des Haïtiens vivent encore dans des zones rurales et dépendent de l’agriculture pour leur subsistance. Forte de ces constats, l’agriculture doit jouer un rôle central dans la reconstruction post-séisme. Toutefois, les plans et les programmes du gouvernement haïtien et de la communauté internationale se sont révélés insuffisants pour revitaliser le secteur et améliorer les conditions pour les petits agriculteurs, et n’ont pas réussi à reconnaître le rôle important des femmes dans l’agriculture.
http://www.oxfam.org/sites/www.oxfam.org/files/bp162-planting-now-second-edition-haiti-reconstruction-151012-fr.pdf Méthodologie d’évaluation

 

Méthodologie d’évaluation

Outil d’évaluation environnementale rapide (FEAT) : pour identifier les risques graves pour l’environnement immédiatement après une catastrophe naturelle, Version 1.1, PNUE, 2009, 75 P.
Cet outil permet d’identifier, après le déclenchement soudain d’une catastrophe naturelle, ses effets potentiels et avérés les plus graves sur l’environnement qui supposent des risques pour les êtres humains, pour les fonctions de maintien de la vie humaine du milieu et pour les écosystèmes.
https://docs.unocha.org/sites/dms/Documents/Flash%20Environmental%20Assessment%20Tool%20%28FEAT%29%20-%20User%20Guide%20in%20French.pdf

Guidelines for rapid environmental impact assessment in disasters, Version 4.4, Charles Kelly, Benfield Hazard Research Centre, University College London, Care International, avril 2005, 109 P.
Ce guide aide à évaluer les conséquences environnementales dans des situations de catastrophes.
http://proactnetwork.org/proactwebsite/media/download/resources/Ressource_Pack/REA_guidelines.v4.4.pdf