Accueil | Newsletter | Haïti : 4 ans après le séisme

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Haïti : 4 ans après le séisme

4 ans après le séisme du 12 janvier 2010, c’est l’heure du bilan. A travers différents types d’activités et la création de l’Observatoire Haïti, le Groupe URD a été très impliqué dans les processus d’apprentissage suite à cette catastrophe. Il transmet aujourd’hui les leçons tirées de la gestion de cette crise, via différents médias, notamment l’émission « Cultures Monde » sur France Culture, des films et des évènements en Suisse avec son partenaire la Chaine du Bonheur, qui concluent 4 ans d’évaluations itératives en Haïti.

 Le Groupe URD transmet les enseignements majeurs de cette crise

Le Groupe URD transmet les enseignements majeurs de cette crise Dans l’émission Cultures-Monde « Haïti, une aide humanitaire sous le feu des critiques » le 10 janvier 2014, François Grünewald, Directeur général du Groupe URD, est revenu sur les grands enseignements tirés de cette crise aux côtés de Michèle Oriol, anthropologue et membre de la Commission Interministérielle pour l’Aménagement du Territoire en Haïti, et de Daniel Dérivois, psychologue ayant notamment travaillé sur la résilience des enfants en Haïti après le séisme.

L’intervention du Groupe URD a permis de dresser un bilan des réussites, des difficultés rencontrées et des opportunités d’apprentissage, avec un focus particulier sur les spécificités de la reconstruction en milieu urbain, qui entraine de nombreuses difficultés opérationnelles. Cette thématique est centrale dans les travaux de l’Observatoire Haïti du Groupe URD qui, jusqu’à fin 2014, poursuivra sa mission d’accompagnement des acteurs de l’aide et de la reconstruction en Haïti.

 Leçons tirées de l’évaluation itérative des partenaires de la Chaine du Bonheur

Le Groupe URD et la Chaine du Bonheur concluent 4 ans d’évaluations itératives sur le terrain par une série de conférences-bilan en Suisse, où ont été présentés les résultats du travail des ONG et l’impact du processus d’accompagnement réalisé.

Voir le communiqué de presse

Suite au séisme de janvier 2010, la Chaîne du Bonheur suisse a mis en place le « Fonds Séisme Haïti » qui a permis de subventionner plus d’une quinzaine d’ONG qui sont intervenues, pour quelques‐unes, sur des programmes d’urgence de soins et de distribution de biens de première nécessité et, pour la majorité, sur des programmes de post-urgence de reconstruction bâtie, de Wash et Livelihood.

De 2010 à 2013, le Groupe URD a réalisé une évaluation itérative des programmes mis en place en Haïti par ces ONG. Après avoir réalisé une analyse transversale du contexte, il a évalué l’avancement de ces programmes, afin de favoriser un meilleur suivi, d’identifier d’éventuels besoins de modifications et de créer des synergies entre les partenaires, en favorisant un apprentissage commun. Ce processus a permis de faire évoluer les programmes au gré des variations du contexte et des besoins.

A l’issue de cette évaluation, le séminaire « En quête de la post‐urgence durable » a été organisé du 30 septembre au 2 octobre à Port-au-Prince. Il a permis de revenir et de travailler sur les interrogations et problématiques auxquelles ont dû faire face les ONG en Haïti. Ces débats ont donnés lieu à la rédaction de 11 messages clés qui présentent les leçons tirées de ces projets et travaux.

Une vidéo relate certains temps forts de cet évènement : https://vimeo.com/83637036.

Huit vidéos sur les programmes concernés ont également été réalisées : voir https://vimeo.com/album/2542977