Home | Publications | Humanitarian Aid on the move | Humanitarian Aid on the move #7 | Bibliography on Haiti: the past and the present help to shed light on the future

The Groupe URD Review

Methods and tools

CHS Core Humanitarian Standard (CHS)
Pictogrammme Sigmah Sigmah Software
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Environnement Training
Pictogrammme brochure Participation Handbook
Pictogrammme COMPAS COMPAS Method
Pictogrammme globe terrestre The Quality Mission
Pictogrammme PRECIS Humatem PRECIS Method

Humanitarian Aid on the move #7, special issue: Haïti

Bibliography on Haiti: the past and the present help to shed light on the future

 

 Response to the earthquake and reconstruction

COMITE INTERMINISTERIEL D’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE. Haïti demain: Objectifs et stratégies territoriales pour la reconstruction. REPUBLIQUE D’HAITI, March 2010. 69 P.
Can be downloaded at: http://www.ciat.gouv.ht/download/cat.php?val=7_haiti+demain
Following the earthquake of 12 January 2010, the capital Port-au-Prince lost 800 000 inhabitants, 600 000 of these through displacement. Such a loss in population can only lead to greater decentralization of state power which is usually based in Port-au-Prince. In collaboration with the international community, the Haitian government needs to develop a large number of projects to structure the whole country and not only the capital. To do so, it is necessary to establish links with longer term projects in all Haitian regions.

DONLON, Rachael A. Haiti: Earthquake and response. NOVA SCIENCE PUBLISHERS INC, janvier 2011.
Cet ouvrage revient sur l’aide humanitaire apportée après le séisme le plus important jamais enregistré en Haïti, déroulé le 12 janvier 2010. L’auteur y analyse les réponses humanitaires d’urgence et de post-urgence, et montre la faiblesse du gouvernement qui a encore du mal à rétablir les institutions nécessaires à son bon fonctionnement et à assurer une stabilité politique bienfaitrice pour la reconstruction et la planification à long terme.

FINANCIAL TRACKING SERVICE. Flash appeal: Haiti revised humanitarian appeal (january-December 2010): List of appeal projects (grouped by location), with funding status of each as of 24 november 2010. OCHA, Environ 20 P.
Disponible sur :
http://fts.unocha.org/reports/daily/ocha_R3prov_A893___7_January_2011_%2802_04%29.pdf

HARVEY, Paul; HAVER, Katherine; RENCORET, Nicole; STODDARD, Abby; TAYLOR, Glyn. Haiti Earthquake Response: Context Analysis. ALNAP; DAC NETWORK ON DEVELOPMENT EVALUATION; UNEG, July 2010. 53 P. Available at: http://www.alnap.org/pool/files/haiti-context-analysis-final.pdf
The analysis of the Haitian context in this document gives actors involved in the reconstruction of Haiti and project evaluators basic understanding of the operational situation in Haiti from January 2010 to April-May 2010. It can also be used as a reference document for evaluations as it establishes a common framework.

MIDDLETON, Neil. Humanitarian assistance? : Haiti and Beyond. SEAGULL BOOKS LONDON LTD, December 2010. 96 P.
After the devastation caused in a number of Haitian regions during the earthquake of 12 January 2010, there was a major mobilisation of the international community. Governments and the public, moved by the terrible scenes shown by the media, provided massive support to the country in distress. Though at first sight this support appeared to be disinterested and philanthropic, for the richest governments it was often part of their international policies, often using their armies to distribute water, food, shelter and medical care. The author compares the case of Haiti with those of Sudan and Somalia, both devastated by internal wars and which, by accepting international aid, became vulnerable to donors and international interests.


PIERRE, Samuel
. Construction d’une Haïti nouvelle : Vision et contribution du GRAHN. PRESSES INTERNATIONALES POLYTECHNIQUES, novembre 2010. 664 P.
Le 12 janvier 2010, un violent tremblement de terre a détruit la capitale d’Haïti ainsi que plusieurs autres villes du pays, causant d’immenses dégâts humains et matériels. Le problème de la reconstruction d’Haïti s’est dès lors posé. Cet ouvrage collectif se veut une modeste contribution du Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle (GRAHN) à l’effort de réflexion devant servir à l’émergence d’une Haïti nouvelle. Pour cerner la problématique haïtienne, nous l’avons découpée en dix volets qui constituent autant de champs d’intervention à considérer dans un projet de reconstruction ou de refondation du pays: l’aménagement du territoire et l’environnement, le développement économique et la création d’emplois, les infrastructures nationales, la reconstruction de l’État et la gouvernance, la santé publique et la population, la solidarité et le développement social, le système éducatif haïtien, le patrimoine et la culture, les interventions urgentes et post urgentes, et la planification globale et le financement. Chacun de ces volets a été pris en charge par un comité thématique dont le travail est synthétisé en un chapitre de cet ouvrage, qui en compte dix. La réflexion du GRAHN a donné lieu à 175 propositions qui constituent autant d’actions à entreprendre sur un horizon temporel de 20 ans afin de faire face aux problèmes recensés. Parmi ces propositions figurent 24 projets qualifiés de structurants, en ce sens que leur réalisation permettrait au pays de faire un saut qualitatif dans la modernité (résumé de l’éditeur).


WAHLSTROM, Margareta
. Rebuilding for resilience: How science and engineering can inform Haiti’s reconstruction: Strategies for achieving disaster reduction: Hyogo framework for action: risk reduction in recovery and reconstruction. ISDR. 17 P.
In order to rebuild Haiti, geo-scientists, engineers, NGOs, political decision-makers and other agents of the reconstruction must work together. As the country runs the risk of experiencing disasters similar to that of 12 January 2010, it is necessary to produce precise estimates of seismic risks and to identify the most efficient construction methods and materials which are in keeping with earthquake resistant norms, in order to establish the best reconstruction projects in the long term.

WALTERS, Edward. A rapid seed assessment in the Southern department of Haiti : An examination of the impact of the January 12 earthquake on seed systems. CRS, 10 mars 2010. 25 P.
Disponible sur : http://crsprogramquality.org/pubs/agenv/Haiti_Rapid_Seed_Report.pdf
Le CRS a effectué entre le 12 février et le 1er mars une mission d’évaluation permettant de comprendre l’incidence du séisme sur la sécurité alimentaire, plus particulièrement sur la sécurité des semences dans les régions du sud du pays. L’enquête s’est focalisée sur la disponibilité et l’accès immédiats aux semences (haricots, maïs, sorgho, arachide et pois d’Angole) par les ménages de la région et pour les déplacés provenant de Port-au-Prince.

Audit of USAID’s cash-for-work activities in Haiti: Audit report n°.1-521-10-009-P.
OFFICE OF INSPECTOR GENERAL, 24 septembre 2010. 21 P.
Ce document évalue l’impact du projet à court terme lancé par USAID en collaborations avec Development Alternatives Incorporated (DAI) et Chemonics International Incorporated (Chemonics). Ce projet vise à aider le gouvernement haïtien à mettre en place des emplois pour atténuer les risques de trouble et promouvoir la stabilité du pays.

Cadre de travail du retour des déplacés dans leurs quartiers et de la reconstruction des logements : Un plan de relance pour les familles haïtiennes : Plan pou rèmètè kanpè pou fanmi ayisyen yo. GOUVERNEMENT D’HAITI ; LA COMMISSION INTERIMAIRE POUR LA RECONSTRUCTION DE HAITI, novembre 2010

Rapport de diagnostic « situation dans les quartiers défavorisés de Port-au-Prince 4 mois après le séisme du 12 janvier 2010 » . GRET ; CAMEP/KOMITE DLO, juin 2010.
Le Gret travaille depuis 15 ans, en partenariat avec les pouvoirs publics sectoriels, à la mise en place d’un vaste programme d’alimentation en eau potable de quartiers populaires, qui a permis d’alimenter plus d’un million d’habitants dans cinquante quartiers. L’eau est distribuée à travers des bornes fontaines publiques payantes, raccordées au réseau de la Camep, et gérées par des comités de quartier, les komite dlo. Depuis début 2009, le Gret met en œuvre le projet « Rezodlo », qui vise le renforcement de ces comités et leur structuration en une organisation collective. La situation dans les quartiers est aujourd’hui alarmante, mais la force et la volonté sont plus que jamais présentes et ne demandent qu’à être accompagnées. Les comités d’eau sont fragilisés par l’absence du service, mais manifestent leur volonté d’agir pour leurs communautés respectives. C’est un travail difficile de quinze années qui a permis d’aboutir à une structuration satisfaisante, bien qu’imparfaite, de la société civile des quartiers. Le contexte actuel se montre déstructurant (multiplicité d’acteurs, de problèmes et d’enjeux), et il est nécessaire de « protéger » les innovations sociales et institutionnelles qui ont fait le succès du programme d’approvisionnement en eau potable des quartiers défavorisés de Port-au-Prince. Des actions sont possibles pour parvenir à cet objectif : remettre les réseaux en fonctionnement, et renforcer et accompagner les acteurs légitimes des quartiers dans la perspective de la reconstruction (notes des auteurs).