Accueil | Newsletter | Journée intense que le 8 Mai

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Journée intense que le 8 Mai

Journée intense que le 8 Mai. C’est d’un côté la journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ; dans toutes les crises du monde, conflits armés ou désastres naturels, situations sanitaires désastreuses ou contextes où les enjeux de prévention et de préparation des crises sont cruciaux, ce jour fait terriblement sens. Ces petites flammes dans les ténèbres que représentent les emblèmes du mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge portés par des milliers de délégués et des millions de volontaires ont redonné espoir à tant de femmes et d’hommes, à tant de populations touchées par les guerres et les catastrophes. Aujourd’hui plus qu’hier, il faut continuer à porter cet idéal de la Croix-Rouge et cet espoir d’Henri Dunant qu’il reste possible de mettre un peu d’humanité au cœur de l’indicible.

Le 8 mai, c’est aussi le jour de l’armistice qui mit fin à cette boucherie que fut la Seconde Guerre Mondiale. Sur la base des cendres et des deuils, un nouveau monde s’est alors créé. De nouvelles conventions ont été écrites pour protéger femmes et hommes. Les Nations unies ont émergé des ruines de l’Europe détruites avec l’espoir fou de rendre la guerre illégale. Mais les guerres hélas n’ont pas disparues. A la guerre froide, qui prit fin il y a 20 ans, ont fait suite la multitude des guerres de l’éclatement des Etats et des conflits pour les ressources : guerres de Bosnie, du Rwanda, du Congo, du Darfour, conflits des Caucases, de la Corne de l’Afrique, etc. Soldats et civils continuent de tomber au champ d‘honneur pour les uns, d’horreur pour les autres. Il n’y a hélas pas de flamme du civil inconnu, comme il y en a une du Soldat inconnu…

Mais ce 8 mai 2012 avait une couleur particulière à Paris… Le Chant des Partisans, deux hommes face à l’Arc de Triomphe, une transition à réussir. Depuis bientôt 20 ans, le Groupe URD n’a eu de cesse d’affirmer son engagement pour améliorer les pratiques des hommes et des institutions face aux crises. Nous restons évidemment engagés et mobilisés pour continuer ce travail …