Accueil | Activités | Recherche | L’espace humanitaire au Tchad

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

L’espace humanitaire au Tchad
juin - octobre 2009, pour le IASC

Le Groupe URD a été sollicité par le IASC (Inter Agency Standing Committee / Comité permanent inter-agences) pour soutenir le processus de réflexion sur l’espace humanitaire au Tchad, en vue d’améliorer les conditions de mise en place de l’action humanitaire à l’Est de ce pays.

Cette étude a permis de nombreux échanges entre acteurs humanitaires, entre ceux-ci et les institutions tchadiennes ainsi que la MINURCAT. Ce travail s’est déroulé en plusieurs temps, via des recherches bibliographiques, des entretiens sur le terrain, la production d’une série de documents, la réalisation d’un film et une série d’ateliers, à Goz Beida, Abéché et Ndjamena.

L’« espace humanitaire » est un de ces concepts complexes et intangibles dont la définition est difficile, mais dont la protection est jugée cruciale par tous. L’expérience dans de nombreux contextes montre que toute atteinte à son intégrité – qu’elle résulte d’une incompréhension de la nature et des raisons de la présence des acteurs humanitaires, ou d’une stratégie spécifique des acteurs de la violence – entraîne une perte d’accès aux personnes ayant besoin d’aide et, au final, une aggravation des risques sécuritaires, tant pour les populations que pour les humanitaires.

L’Est du Tchad a toujours été affecté par des conflits liés à la gestion de l’eau, de la terre et des pâturages. Les histoires coloniales et post-coloniales ont apporté leurs lots de facteurs de stabilité comme de turbulence. L’environnement régional s’est aussi avéré d’un fort potentiel de déstabilisation. Les interactions entre les crises nationales et régionales ont induit à l’Est du Tchad des conséquences humanitaires dramatiques auxquelles la communauté internationale et les acteurs nationaux ont essayé de faire face. C’est autour des enjeux de survie des populations, des réponses des acteurs de l’aide et des difficultés que tous rencontrent que la réflexion sur l’espace humanitaire s’est articulée.

Ce travail a en outre permis d’analyser les changements ayant affectés l’espace humanitaire dans ce pays depuis 2005, les grands enjeux perçus sur le terrain, puis d’entamer une réflexion proactive.