La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

La planification participative en milieu urbain et rural

 

 2. Quelle est la méthodologie développée ?

Les méthodologies de planification en milieu rural et en milieu urbain, développées ces dernières années, se recoupent sur de nombreux aspects. Tout d’abord, elles reposent sur une démarche participative. Le diagnostic et sa déclinaison en projets d’aménagement priorisés se veulent en effet « une base de dialogue entre la population, les administrateurs locaux et gouvernementaux et les agences de financement et de mise en œuvre » [1]. Il implique donc une consultation des résidents de la Commune ou du quartier et ce, à différentes phases du processus d’élaboration.

Les deux approches se rejoignent également sur les phases d’élaboration : le diagnostic, la définition des enjeux, l’identification des projets prioritaires, la planification des ressources. L’aboutissement de cet exercice est la consolidation d’un document stratégique composé des projets identifiés comme prioritaires par la population. Il a donc une visée opérationnelle.

La différence principale réside probablement dans le fait que le Plan Communal de Développement s’inscrit dans la Constitution à travers les lois de décentralisation, tandis que le quartier n’étant pas reconnu comme une entité administrative, les diagnostics à l’échelle d’un quartier ne s’intègrent pas officiellement à la politique nationale.


[1] ONU-Habitat, Diagnostic urbain Petionville, 2012