Accueil | L’Observatoire Haiti | Le Groupe URD ouvre un observatoire en Haïti

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Le Groupe URD ouvre un observatoire en Haïti

 Un mécanisme innovant d’appui à l’évaluation et à l’apprentissage dans la transition de l’urgence vers le développement

La création d’un observatoire en Haïti est le fruit de réflexions conjointes avec le réseau des évaluations du Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE, le réseau des évaluations des Nations unies (UNEG) et ALNAP, suite à un processus d’évaluation des besoins mené de manière collective.
Il est supporté par la DG ECHO, IrishAid et DFID.

Sa mission est d’aider la communauté de l’aide, acteurs humanitaires et de développement, et les acteurs nationaux à mieux apprendre des crises et expériences passées, et à encourager des changements dans les pratiques de l’aide.
Le travail de l’observatoire s’appuiera en particulier sur l‘évaluation comme mécanisme d’apprentissage.

Ce projet est né d’un triple constat :

  • Le besoin de renforcer les capacités nationales dans le domaine de l’évaluation.
  • Le besoin de coordonner les processus d’évaluation, de mieux diffuser et partager les résultats et plus particulièrement, les leçons apprises et les bonnes pratiques.
  • Le besoin de mener des recherches additionnelles pour compléter les conclusions des évaluations.

Il est l’aboutissement de longues années d’implication dans ce pays et de nombreux travaux ainsi que des leçons apprises lors de la mise en place d’expériences similaires, en Afghanistan tout d’abord (de 2005 à 2008) puis au Tchad (de 2009 à nos jours).

 Des activités plurielles

L’évaluation de programmes, mais aussi l’appui à la planification et à la mise en œuvre de processus d’évaluation, sont au cœur de ce projet. Il s’agit ainsi de :

  • Renforcer les capacités nationales et l’efficacité des évaluations ;
  • Augmenter leurs impacts positifs sur les stratégies des projets ;
  • Limiter leurs impacts négatifs sur les équipes projet sur le terrain ;
  • Aider les acteurs de l’aide et les institutions nationales à utiliser au mieux les résultats des évaluations et à apporter des changements concrets dans les pratiques et les projets.

Des études approfondies sur des thématiques transversales et/ou en lien avec la phase de transition viendront compléter l’analyse de la situation en Haïti.

L’équipe propose aussi des formations à l’évaluation, mais aussi, de façon ad hoc selon les besoins et demandes des acteurs sur le terrain, sur les thèmes variés couverts par ses formateurs (environnement et action humanitaire ; participation des populations affectées ; qualité de l’aide, etc.).

Enfin, l’animation de débats et divers processus de réflexions autour de points saillants de la réponse humanitaire ou de la phase de transition, la diffusion régulière des résultats de nos travaux et la mise à disposition de documentation feront partie intégrante de ce processus global d’appui à l’apprentissage.

 

Pour tout renseignement, merci de contacter :

Isabelle Fortin, Coordinatrice pays en Haïti
Tel +509 3170 7570
Ou Julie Patinet en France