La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Leçons tirées des interventions urbaines de rétablissement des moyens d’existence par la Croix-Rouge britannique à Port-au-Prince (Haïti)
Bonaventure G. SOKPOH

Suite au séisme du 12 janvier 2010, la Croix-Rouge britannique (CRB) a lancé à Port-au-Prince un programme de rétablissement intégré comprenant des activités dites de « moyens d’existence », d’abris et d’eau/assainissement/hygiène. Cet article se concentre sur les leçons apprises de la mise en œuvre de la composante « moyens d’existence ». Il est extrait d’une étude plus vaste réalisée sur ce même sujet, axée sur les questions relatives au diagnostic initial, à la prise de décision et à la gestion. Celle-ci aboutit à six points clés d’apprentissage pour les membres et partenaires de la CRB, mais aussi d’autres organisations humanitaires et de développement [...]

Suite au séisme du 12 janvier 2010, la Croix-Rouge britannique (CRB) a commencé en 2010 à mettre en œuvre à Port-au-Prince un programme de rétablissement intégré comprenant des activités de moyens d’existence, d’abris et d’eau/assainissement/hygiène. La composante « Moyens d’existence » du programme impliquait deux phases principales : 1) subventions en espèces ainsi que formations professionnelles et commerciales, et 2) mise en place, formation et octroi de prêts à des groupes de microfinance, ainsi qu’octrois de prêts et formation à des petites et moyennes entreprises pour soutenir leur croissance et, par conséquent, la création d’emplois.

Cet article se concentre sur les leçons apprises de la mise en œuvre de la composante « Moyens d’existence » du programme de rétablissement urbain de la CRB (avril 2010 à décembre 2013). C’est une version réduite d’une étude interne plus vaste réalisée sur le même sujet qui se concentre sur les questions relatives au diagnostic initial, à la prise de décision et à la gestion. Les résultats de cette étude aboutissent à six points clés d’apprentissage qui devront être pris en compte lorsque le personnel de la CRB et les partenaires du Mouvement conduiront des diagnostics initiaux pour concevoir et mettre en œuvre de futures programmes de rétablissement des moyens d’existence dans les zones urbaines affectées par une catastrophe. Ces points d’apprentissage devraient également être utiles à d’autres organisations humanitaires et de développement qui mettent en œuvre des programmes de rétablissement des moyens d’existence dans des zones urbaines affectées par une catastrophe.

1. Comprendre les besoins : biens et services de base vs. promotion des moyens d’existence en zone urbaine

Les diagnostics initiaux d’urgence relatifs aux moyens d’existence doivent déterminer les besoins en biens et services de base de la communauté urbaine affectée qui compte en général sur le marché pour satisfaire ses besoins. En ce qui concerne les interventions de transfert d’espèces, comprendre les besoins de la population affectée est crucial pour adapter le montant et s’assurer que le ciblage atteint les plus vulnérables. Prédéterminer les valeurs des transferts et le nombre de foyers à couvrir n’est pas approprié.

Un diagnostic plus détaillé, s’appuyant sur de la coordination et du partage d’information avec d’autres organisations, doit être réalisé peu de temps après afin de mieux comprendre le rétablissement des moyens d’existence et les besoins de promotion de la communauté affectée. L’importance d’utiliser des cadres et des outils propres aux moyens d’existence qui soient adaptés au milieu urbain est également cruciale. Les cadres d’analyse des moyens d’existence comme le Cadre de moyens d’existence durable (Sustainable Livelihood Framework - SLF) ou l’approche de l’économie des ménages (Household Economy Approach - HEA) peuvent aider à développer une meilleure compréhension des besoins de base et des profils des moyens d’existence de la population affectée. De plus, divers outils adaptés au contexte urbain sont à présent disponibles et d’autres sont en cours de développement. Les outils les plus utiles sont le CaLP Cash Transfer Programmes in Urban Emergencies Toolkit (Cross et Johnston, 2011) ; identifier les vulnérables urbains – Évaluer les moyens d’existence durables et les vulnérabilités urbaines d’ACF (Levron, 2010) ainsi que the RAM and Market Analysis Guidance (MAG) [1] développé par la CRB, la Croix-Rouge américaine, la Fédération internationale de la Croix-Rouge et le Comité International de la Croix-Rouge [2]. Le défi n’est toutefois pas simplement de collectionner les outils mais de les utiliser efficacement. La réponse au séisme de Port-au-Prince démontre que nombre de choses restent à faire pour éveiller les consciences en matière d’outils et former le personnel à une utilisation efficace de ceux-ci.

Pour réaliser des diagnostics pertinents en milieu urbain et de haute qualité, un recrutement efficace et une mobilisation en interne de la capacité d’intervention rapide sont également essentiels.


[1] Le RAM (Rapid Assessment for Markets, soit le diagnostic rapide des marchés) doit être utilisé dans le cadre d’un diagnostic initial rapide des marchés après le choc dans le but de renseigner l’analyse des options de réponse (sa durée de vie étant limitée) alors que le MAG cherche à faciliter l’intégration de l’analyse du marché dans les différentes phases du cycle de programmation de deux mois jusqu’à un an après le choc.

[2] D’autres outils et ressources pertinents en matière de mise en œuvre de réponse urbaine à des moyens d’existence et de programmes de rétablissement sont disponibles dans les HES Guidelines (voir Hammond et Atkinson, 2012) actuellement en cours de mise à jour) et Annexe 2 de l’étude Learning from the City de la CRB (voir Kyazze et al., 2012). Le portail du Centre de ressources de la Fédération internationale est également très utile : http://www.livelihoodscentre.org/