Accueil | L’Observatoire Haiti | Les activités du Groupe URD en Haiti

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Les activités du Groupe URD en Haiti

 Une implication depuis de nombreuses années ...

Depuis de nombreuses années le Groupe URD suit de près l’évolution de la situation en Haïti.
Des études de cas y ont été réalisées dans le cadre de projets multi-pays, comme l’évaluation stratégique post-crise pour l’AFD (Agence Française de Développement), réalisée en 2005-2006 afin d’analyser et d’améliorer leur stratégie d’intervention en situation de crise, de post-crise et/ou d’Etats fragiles, et l’évaluation de l’approche Cluster - Phase II, réalisée en partenariat avec GPPI en 2009 qui vise à mesurer l’efficacité opérationnelle et les résultats de l’approche Cluster.

 Renforcée suite au séisme du 12 janvier 2010

Deux gros processus évaluatifs, dits en « temps réel » (Real Time Evaluation), ont été menés très peu de temps après le séisme, l’objectif étant d’analyser la réponse du « système humanitaire » aux besoins immédiats dans les semaines suivant la catastrophe, afin de réajuster les objectifs si besoin, d’affiner les diagnostics, etc.

  • A la fin du mois 1 : Évaluation de la gestion de crise en Haïti, davantage concentrée sur les problématiques de protection civile, de réponse médicale d’extrême urgence et du lien militaire / humanitaire, réalisée pour la Délégation aux affaires stratégiques (DAS) du ministère de la Défense français, dans le cadre d’un projet de recherche plus global ;

Deux processus évaluatifs ont été conduits pour deux mécanismes « collecteurs redistributeurs » :

  • A la fin du mois 6 : Évaluation des programmes d’urgence financés par la Fondation de France, en juillet 2010, qui a également permis de s’interroger sur un mécanisme de collecte / répartition de fonds. Ce travail s’est concentré sur 3 domaines : la reconstruction, la gestion des risques de catastrophe (DRR) et la participation des populations locales. Cette évaluation a permis de faire un bilan des actions de secours d’urgence menées, 6 mois après le lancement des activités, et d’évaluer un certain nombre de programmes sur différentes phases du cycle de projet (diagnostic, analyse des besoins, conception et mise en œuvre).

Il a de plus été impliqué dans le système d’appui à l’apprentissage sur les activités du Fond des Nations unies pour la population (FNUAP), entre août et octobre 2010, dont l’objectif fut de tirer les leçons de cette catastrophe afin de renforcer les mécanismes de préparation aux désastres.

En outre, dans le cadre du groupe de travail inter-agence sur les missions conjointes d’évaluation d’impact de l’aide humanitaire en Haïti, le Groupe URD a conduit une consultation des parties prenantes et des populations.

Il a également réalisé l’évaluation externe finale du volet WaSH des interventions d’urgence d’Action Contre la Faim et l’évaluation pour la mise en oeuvre de programme "Livelihoods" à Port au Prince pour la Croix Rouge Française.

Durant le premier trimestre 2011, le Groupe URD a mené l’évaluation de la réponse globale de la DG ECHO à la situation d’Haïti, plaçant la réponse au séisme dans le contexte des réponses globales aux problèmes de vulnérabilité (Plan Global, DIPECHO, etc.).

 

Voir les vidéos réalisées dans le cadre de certains projets.