Accueil | Activités | Formation | Les formations en Afghanistan se diversifient

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Les formations en Afghanistan se diversifient

Le projet de formation en Afghanistan, initié en juillet 2010 en partenariat avec ACBAR, poursuit son évolution : nouveaux modules, formations en Dari et Pashto et sessions en provinces sont au programme de l’année 2012.

Une nouvelle formation de formateur sera dispensée fin février 2012, suivie d’une session de formation sur la gestion d’équipe.

Suite au succès de ce projet de formation destiné spécifiquement aux afghans travaillant dans des ONG en Afghanistan, l’objectif est désormais :

 

  • D’élargir l’accès aux formations :
    Ayant constaté qu’il n’était pas toujours simple de se rendre à kaboul, des sessions seront organisées en Province. Dès le printemps 2012, des formations sont prévues à Jalalabad et à Mazar-e-Sharif.
    La traduction des modules 1 et 2 en Dari et Pashto est également en cours, afin que l’anglais ne soit pas une limite. D’ici fin 2012, il est donc prévu que ces formations soient dispensées en langue locale par les formateurs afghans d’ACBAR.

 

  • D’élargir la palette de sujets proposés :
    Deux nouveaux modules – l’un sur l’environnement, l’autre sur les principes humanitaires – sont actuellement développés par le Groupe URD, sous un angle à la fois général mais aussi local, puisque ce travail sera en partie basé sur le contexte Afghan.

 

  • De développer des outils :
    Des "toolkits" ont été développés pour les Modules 1 et 2 comprenant chacun un manuel du formateur, les power-points ainsi que l’ensemble des documents supports (exercices, études de cas, etc.). Ils vont être traduits en Dari et Pashto, afin de permettre une meilleure appropriation par les formateurs afghans, et ainsi une meilleure diffusion.

Voir plus de détail sur ce projet de formation en Afghanistan