Accueil | Enjeux d’actualités | Les stratégies de gestion de la crise afghane à la croisée des chemins

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Les stratégies de gestion de la crise afghane à la croisée des chemins

Souvent, nous avons sonné le tocsin : approches tenant peu compte de l’histoire, risques mal analysés et mal compris, etc. Parcourant montagnes, vallées et cités afghanes depuis le milieu des années 80, pour les Nations Unies, le Comité International de la Croix-Rouge, les ONG ou la Commission européenne, comme évaluateurs et comme chercheurs, nous avons appris à aimer ce peuple étonnant, ces paysages rugueux, cette incroyable résilience face aux éléments et aux agressions des hommes. Terre de rudesse et d’hospitalité, terre si diverse, l’Afghanistan est le piège dans lequel les armées occidentales ne pouvaient que s’embourber. L’armée française a voulu y gagner les cœurs et les âmes. Elle y laisse des hommes jeunes, pour aucun bénéfice ni sur le plan politique, ni sur le plan stratégique. Voulant initialement suivre sa tradition d’ouverture aux populations et de patrouilles sans casque, elle va se trouver contrainte de suivre l’exemple américain de la "bunkerisation". La guerre est dès lors perdue. Elle l’était d’avance, car partie sur de mauvaises hypothèses et sur une analyse des besoins d’intervention non ancrée dans la réalité. Vouloir suivre les américains et payer le prix de la réintégration dans l’OTAN ne consiste en rien en une analyse fine des enjeux stratégiques. C’est pour avoir oublié cela que la France se trouve là où elle en est : une défaite qui se paye cash, en argent comme en vies ... C’était écrit ...

François Grunewald

En savoir plus

Obama à l’épreuve afghane, François Grünewald, Libération, 17 novembre 2008
Afghanistan : le retour du chaos ? , Peggy Pascal, François Grünewald, Diplomatie, novembre-décembre 2006, n° 23, pp. 36-41