Home | Literature monitoring | Literature monitoring - June 2016

The Groupe URD Review

Methods and tools

CHS Core Humanitarian Standard (CHS)
Pictogrammme Sigmah Sigmah Software
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Environnement Training
Pictogrammme brochure Participation Handbook
Pictogrammme COMPAS COMPAS Method
Pictogrammme globe terrestre The Quality Mission
Pictogrammme PRECIS Humatem PRECIS Method

Literature monitoring - June 2016

 Architecture de l’aide

Revue

« Special feature : Humanitarian Innovation », Humanitarian Exchange, N°66, HPN, ODI, avril 2016, 48 p.
Ce numéro de la revue Humanitarian Exchange s’intéresse à l’innovation dans le secteur humanitaire. Les différents articles traitent des sujets suivants : les possibilités d’adaptation des innovations sur le terrain ; les critères qui font le succès d’une innovation ; le rôle des technologies dans la gestion de l’aide en contextes non sécurisés ; les opportunités offertes par la robotique ; les leçons tirées d’une innovation utilisée lors de la réponse au séisme du Népal en 2015 ; des exemples d’innovations techniques comme des outils de filtration d’eau ou l’utilisation d’imprimante 3D sur le terrain.
http://odihpn.org/wp-content/uploads/2016/04/HE-66-Web-Final.pdf

Rapports

The Grand Bargain – A Shared Commitment to Better Serve People in Need, Istanbul, Turkey, The World Humanitarian Summit, 23 mai 2016, 17 p.
Ce rapport intitulé “La Grande négociation”, est un ensemble de réformes visant le financement humanitaire, lancé à l’occasion du Sommet humanitaire mondial. Trente représentants de bailleurs de fonds et d’organisations d’aide humanitaire se sont entendus sur 51 « engagements » destinés à accroître l’efficacité de l’aide d’urgence. Sur dix domaines abordés, deux ont fait l’objet d’un examen plus approfondi : la transparence et le financement des agences d’aide humanitaire locales et nationales. Concernant la transparence, les membres du groupe se sont engagés à « publier des données à jour, transparentes, harmonisées et de grande qualité sur le financement humanitaire d’ici deux ans ». Quant aux ONG du Sud, elles devraient recevoir davantage de financements directs. Les autres domaines concernent : l’aide en espèce, la réduction des doubles emplois et des frais de gestion, l’évaluation des besoins, la participation des populations, la planification et les financements pluriannuels, l’affectation des fonds, l’harmonisation du reporting, le renforcement des échanges entre acteurs de l’aide et ceux du développement.
https://consultations.worldhumanitariansummit.org/file/530800/view/581058

Diaspora Humanitarianism : Transnational Ways of Working, Diaspora Emergency Action and Coordination (DEMAC), African Foundation for Development (AFFORD), Berghof Foundation, Danish Refugee Council, mai 2016, 56 p.
Cette étude s’intéresse à l’aide humanitaire délivrée, dans leur pays d’origine, par les diasporas sierra léonaises, somaliennes et syriennes installées au Royaume-Uni, au Danemark et en Allemagne. Les auteurs ont analysé de quelle manière cette diaspora humanitaire intervient auprès des populations affectées. Ils montrent également comment les espaces de coordination/collaboration avec les acteurs humanitaires internationaux plus « traditionnels » pourraient être améliorés. La question centrale qui a guidé cette recherche reste la suivante : « Dans quelle mesure les ONG de ces diasporas ont-elles été impliquées dans les interventions humanitaires en Sierra Leone, en Somalie, en Syrie et dans les pays voisins ? »
http://www.syrialearning.org/resource/22399