Home | Literature monitoring | Literature monitoring May 2017

The Groupe URD Review

Methods and tools

Quality & Accountability COMPAS Quality & Accountability COMPAS
CHS Core Humanitarian Standard (CHS)
Pictogrammme Sigmah Sigmah Software
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Environnement Training
Pictogrammme brochure Participation Handbook
Pictogrammme globe terrestre The Quality Mission
Pictogrammme PRECIS Humatem PRECIS Method

Literature monitoring May 2017

 Architecture de l’aide

Rapports

Time for change : Harnessing the potential of humanitarian cash transfers, Sarah Bailey, Paul Harvey, ODI, mars 2017, 24 p.
Ce rapport analyse l’efficacité des transferts monétaires humanitaires en Ukraine, Irak, République Démocratique du Congo, Mozambique et Népal. Ces études de cas font suite aux travaux de la Commission des experts sur les transferts monétaires dans l’humanitaire qui concluaient que les transferts monétaires n’étaient pas assez utilisés ou pas toujours de manière appropriée. Ces études ont trouvé d’impressionnantes avancées : en Ukraine, les transferts monétaires font partie intégrante de la réponse humanitaire ; au Népal, ils sont bien plus utilisés que par le passé et ils se développent également rapidement dans des contextes difficiles comme en RDC. Néanmoins, les bailleurs et les agences de l’aide n’ont pas encore saisi l’opportunité d’exploiter au mieux le potentiel des transferts monétaires et restent ancrés à des approches bien établies. Pourtant, il est nécessaire de consolider les efforts afin de mettre en œuvre les engagements du « Grand Bargain » et les recommandations de la Commission d’experts sur les transferts monétaires.
https://www.odi.org/sites/odi.org.uk/files/resource-documents/11419.pdf
Les études de cas des pays sont disponibles à l’adresse suivante :
https://www.odi.org/publications/10762-humanitarian-cash-transfers-democratic-republic-congo

UN Humanitarian Coordination in Lebanon : The Consequences of Excluding Syrian Actors, Kholoud Mansour, International Security Department, Chatham House, mars 2017, 30 p.
Ce rapport de recherche examine le système de coordination des Nations unies en charge de la réponse humanitaire lors de l’afflux de réfugiés syriens au Liban. Il analyse la prise en compte et la représentation des individus et des organisations syriennes dans cette coordination, les enjeux et les avantages d’une action concertée avec les acteurs syriens. L’auteur montre, entre autres, que la politisation du financement humanitaire de la réponse au conflit syrien a eu un impact négatif sur la coordination entre les principaux acteurs humanitaires internationaux. Il passe en revue un certain nombre d’autres facteurs, comme l’exclusion des acteurs syriens par exemple, qui ont rendu la coordination de la réponse difficile, tendue et souvent inefficace. Le rapport en conclut que le système de coordination des Nations unies a un besoin urgent de réforme.
https://www.chathamhouse.org/sites/files/chathamhouse/publications/research/2017-03-30-un-humanitarian-coordination-lebanon-mansour.pdf


Read more