Accueil | Activités | Formation | Module "Liens entre action d’urgence et programmes de développement"

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Module "Liens entre action d’urgence et programmes de développement"

Humanitaires d’urgence et développeurs sont amenés à se côtoyer sur des terrains de crises qui se complexifient et où se superposent situation d’urgence et situation de développement. Il est aujourd’hui plus que jamais indispensable de favoriser l’interconnaissance des deux approches et de marier leurs méthodes et savoir-faire.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Sensibiliser les acteurs de l’humanitaire d’urgence et du développement : 1. Pour les humanitaires d’urgence :

  • Penser développement / durabilité, c’est-à-dire réfléchir à la sortie de crise dès l’action d’urgence et, le cas échéant, à la pérennité des infrastructures mises en place. 2. Pour les développeurs :
  • Penser la possibilité de survenue d’une crise, notamment la prévention et la préparation. 3. Pour tous :
  • Indiquer les enjeux communs.

CONTENU DE LA FORMATION

  1. Introduction
  1. Urgence et développement : définition des notions et historique
  • Définition des notions « Urgence », « réhabilitation », « développement », différence et points communs
  • Historique de la réflexion sur le lien U – D
  • Historique des rencontres entre urgentistes et développeurs, historique du Groupe URD
  1. Typologie des crises : une réalité complexe
  • notion de crise, différents types de crises, et complexité des situations
  • passage du « continuum » au « contiguum »
  • cycle de gestion de crises
  • stratégies de survie
  1. Lier Urgence et développement : pourquoi ? comment ?
  • étude de cas et mise en situation (les refoulés du Katanga, …)
  • Recommandations pour les urgentistes et pour les développeurs
  1. Conclusion : actualité du sujet et notion de qualité

METHODE ET SUPPORTS

  • Animation participative, afin de faciliter l’implication et l’appropriation des contenus par les stagiaires.
  • Exposés théoriques, exercices sous forme de jeu individuel et collectif, vidéo, étude de cas, restitution et débat.