Accueil | Qui sommes-nous ? | Notre approche

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Notre approche

 Le cycle de l’apprentissage collectif

Le Groupe URD combine plusieurs types d’activités qui s’alimentent les unes les autres, et stimulent l’apprentissage collectif du secteur humanitaire.

Si les activités restent ancrées dans des métiers spécifiques, le mandat d’accompagnement des acteurs de l’aide implique souvent des projets associant par exemple une évaluation, à de la formation et/ou du développement d’outils découlant des recommandations. Ces projets impliquent plus de suivi dans la durée, et des services « sur mesure », adaptés aux demandes des acteurs.

Cette approche méthodologique repose sur 5 axes :

  • Innover : Créer des outils et méthodes ;
  • Partager et diffuser : Capitaliser les connaissances et les mettre à disposition des acteurs via des publications, l’organisation de conférences et d’espaces de débat ;
  • Influer : Promouvoir la qualité de l’aide par un travail de plaidoyer afin d’améliorer les conditions de mise en œuvre de l’action humanitaire.

 

 Un think tank pour l’action humanitaire

Le Groupe URD se situe au croisement de l’observation sur le terrain, de la réflexion et de la transmission de connaissances. Ce positionnement d’observateur indépendant lui confère une vision globale et multi-sectorielle des problématiques permettant une analyse stratégique des situations d’urgence et de post-urgence.

Il travaille sur des thématiques propres à chaque secteur d’intervention (nutrition, eau et assainissement, protection, urbanisme, etc.) ainsi que sur des sujets transversaux de l’aide humanitaire (qualité de l’aide, environnement, réduction des risques et prévention, lien urgence-développement, etc.).

Think tank reconnu au niveau international, il réalise aujourd’hui des missions de conseil stratégique pour des acteurs opérationnels ou politiques (Agences des Nations unies, bailleurs de fonds, Institutions du Mouvement international de la Croix-Rouge, ONG, etc.).

Deux projets spécifiques sont actuellement en cours afin d’appuyer des acteurs institutionnels dans leur processus de réflexion, diagnostic des besoins, etc. :

 

  • Au niveau national :

Convention pluriannuelle de partenariat stratégique et financier (avec le CDCS, l’AFD et la DGM, depuis 2011)

Le Groupe URD a signé, en mai 2011, une convention pluriannuelle de partenariat stratégique et financier avec le Centre de crise et de soutien du MAEDI et l’Agence Française de Développement, dont l’objectif est de structurer et de renforcer un Think-tank de l’humanitaire et de la reconstruction post-crise à l’horizon 2014.

Cette convention pluriannuelle a été renouvelée pour la période 2014-2017. Dans le cadre de celle-ci, le Groupe URD va apporter son expertise au MAEDI (au Centre de crise et de soutien et à la Direction générale de la mondialisation) et à l’AFD dans l’accomplissement de leurs missions respectives d’élaboration, de mise en œuvre et d’évaluation des politiques humanitaires et de reconstruction.

Cet accord permet d’appuyer le renforcement des capacités de production intellectuelle et de diffusion/formation du Think tank français de l’humanitaire. Le Groupe URD va ainsi contribuer à la veille sur les grands enjeux de l’action humanitaire et au développement des idées et pratiques françaises au sein des enceintes spécialisées. Les actions développées par le Groupe URD seront de trois natures :

  • La production de documents d’orientation, et de propositions.
  • L’organisation de rencontres, de séminaires, et de conférences.
  • L’animation d’ateliers de formation, d’espace de réflexion et de débats. Le Groupe URD est en particulier associé au travaux du Groupe de concertation humanitaire et à la préparation du Sommet humanitaire mondial d’Istanbul (mai 2016) ».

Mission d’appui et d’expertise auprès de la Cellule Crise et Conflits l’AFD, 2015-2016

Les situations de crise, qu’elles soient d’origine humaine ou naturelle, tendent à se multiplier, perdurer ou devenir récurrentes dans certaines régions du monde. Cette évolution interroge les capacités et modalités d’intervention des acteurs de l’aide humanitaire et de développement, en amont, pendant et en aval des crises. La multiplication des crises dans les zones d’intervention de l’AFD et l’implication diplomatique de plus en plus importante de la France dans la gestion de crises confirment par ailleurs la nécessité de renforcer les capacités de l’AFD en la matière. Un dispositif s’est ainsi progressivement mis en place, avec la création en 2008 d’une Cellule « Prévention de Crises et Relèvement post-Conflits » (CCC). Son passage de la Direction de la Stratégie à la Direction des opérations en 2014 reflète le souhait de l’AFD d’opérationnaliser sa stratégie en la matière. En liaison étroite avec le Centre de crises et de soutien ainsi que la Direction générale de la mondialisation du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, sa mission est d’appuyer les services opérationnels de l’AFD pour intégrer la dimension "lutte contre les fragilités et traitement des crises et conflits" dans leurs interventions.

Afin d’accompagner la CCC dans la définition de stratégies pays ou régionales, l’identification de réponses opérationnelles, l’adaptation des instruments de l’Agence à ce type de contexte, la mise en place de méthodologies spécifiques, etc. le Groupe URD réalisera une série d’expertises thématiques et de missions d’appui interne, en gré des besoins identifiés jusque fin 2016.

 

  • Au niveau européen :

Le Groupe URD, en collaboration avec Global Public Policy Institute (GPPi) et Instituto de Estudios sobre Conflictos y Acción humanitaria (IECAH), a été sélectionné depuis janvier 2012 pour appuyer l’Office Humanitaire des Communautés Européennes (DG ECHO) dans le développement de ses politiques à travers des activités de recherche, d’animation d’ateliers et de diffusion des résultats. Pour cela, ces trois institutions européennes à la pointe du secteur humanitaire ont créé le Consortium INSPIRE, au sein duquel le Groupe URD occupe le rôle de coordinateur.

En janvier 2016, le mandat du Consortium a été renouvelé pour trois ans. Il se voit renforcé par l’arrivée du Overseas Development Institute (ODI).

Le Consortium fournit à la DG ECHO des conseils et de l’expertise sur des sujets majeurs de l’action humanitaire comme le genre, la nutrition, la protection, l’eau et l’assainissement ainsi que d’autres secteurs et domaines d’activités.

Il aide également la DG ECHO dans la diffusion de ses politiques au moyen d’ateliers et de formations, travaillant en collaboration étroite avec ses équipes et ses partenaires, aussi bien à Bruxelles que sur le terrain.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Mme de Geoffroy.