Accueil | Newsletter | Organisation de deux séminaires autour de la restitution des travaux sur la question de l’intégrité de l’aide

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Organisation de deux séminaires autour de la restitution des travaux sur la question de l’intégrité de l’aide

Le Groupe URD participera et animera deux séminaires avec Transparency International (TI) pour présenter les résultats de ses études sur l’intégrité de l’aide menées dans le cadre du projet CREATE. L’un de ces séminaires aura lieu à Conakry le 9 septembre, et le second se tiendra à Beyrouth le 13 octobre.

Le projet Collective Commitment to Enhance Accountability and Transparency in Emergencies (CREATE) est financé par la DG ECHO, mené par (TI) en partenariat avec Humanitarian Outcomes et le Groupe URD. Il vise à faire avancer le secteur sur les questions d’intégrité de l’aide.

Le séminaire organisé à Conakry le 9 septembre fait ainsi suite à une étude de cas réalisée dans le cadre de ce projet, et analysant les enjeux de protection de l’intégrité de l’aide dans le cas de la réponse à la crise Ebola en Guinée et en Sierra Leone. L’équipe de recherche, sous l’égide d’un comité de pilotage inter-agences rassemblant institutions nationales et acteurs internationaux, a parcouru l’ensemble des zones touchées par la crise Ebola en Guinée, avant de se déplacer en Sierra Leone pour réaliser certaines comparaisons. Le séminaire permettra ainsi de présenter les principales leçons tirées de cette mission et discuter autour des recommandations avec les principales parties prenantes.

Une autre mission d’analyse de l’intégrité de l’aide humanitaire, réalisée cette fois au Liban dans le contexte de l’accueil des réfugiés syriens, avait également été menée au cours des derniers mois. Cette mission donnera également lieu à un atelier organisé le 13 octobre à Beyrouth* afin d’en présenter les conclusions et les recommandations.

D’autres études de terrain sont également prévues au cours des mois à venir dans le cadre du projet CREATE en Somalie, en Afghanistan et au Liban afin de couvrir une large gamme de situations.

  • Initialement prévu le 13 octobre, l’atelier de restitution organisé à Beyrouth a été décalé à une date ultérieure restant à déterminer