Accueil | Newsletter | Poursuite de l’étude pour Trócaire sur la relocalisation de l’aide

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Poursuite de l’étude pour Trócaire sur la relocalisation de l’aide

Après un premier déplacement en Birmanie au mois de février, le Groupe URD poursuit son étude « More than the Money » pour Trócaire. Il se rendra ainsi à Bunia, en République démocratique du Congo (RDC) dans les prochaines semaines pour aller à la rencontre des acteurs de l’aide et notamment des acteurs locaux afin de collecter témoignages et réflexions sur les enjeux de la relocalisation.

Ces deux études de cas, en Birmanie et en RDC, se concentrent sur des crises humanitaires résultant de conflits internes. La mission en Birmanie s’est concentrée sur l’État Kachin, au nord de la Birmanie, où les acteurs internationaux ne peuvent pas intervenir directement et doivent donc travailler en partenariat avec des organisations locales, instaurant de fait une relocalisation de l’aide. La situation en RDC et plus particulièrement autour de la ville de Bunia (en Province orientale, dans le nord-est du pays) permettra d’illustrer les multiples dimensions et enjeux de la relocalisation de l’aide dans un contexte différent.

Cette étude vise à approfondir les réflexions sur la relocalisation de l’aide, s’inscrivant dans la continuité des engagements du Sommet humanitaire mondial, pris notamment dans le cadre du Grand Bargain et de la Charte pour le changement.