Accueil | Newsletter | Rémi Russbach, membre du conseil d’administration du Groupe URD, s’est éteint

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Rémi Russbach, membre du conseil d’administration du Groupe URD, s’est éteint

Rémi, mon ami,

Dans le monde violent qui est le nôtre, certaines personnes sont des phares, des boussoles. Rémi Russbach était de ceux-là : débordant d’amour de la vie, d’amour des autres, d’humour et de gentillesse. Sa volonté, son engagement, son courage physique l’ont accompagné des rizières vietnamiennes durant la guerre, où il commença son engagement humanitaire pour le CICR, aux hôpitaux pour les pauvres en Turquie dans la période troublée d’aujourd’hui. Membre engagé du conseil d’administration du Groupe URD, Rémi nous encourageait toujours à rester fidèle à nos engagements pour les populations, quels que soient les enjeux institutionnels. Il avait auparavant révolutionné l’approche médicale du CICR, dont il a été un des médecins chefs les plus innovants, poussant la « vielle dame » un peu poussiéreuse qu’était le CICR des années 60 à devenir un des acteurs clé de la santé dans les conflits, retrouvant par-là les engagements d’Henri Dunant.

Esprit libre, amoureux des chevaux et des abeilles et très habile de ses mains, il avait fait de son havre de paix de Clansaye, en Drôme provençale, un endroit magique, dont la rusticité et la beauté ont ravi sa famille, mais aussi des générations d’amis et d’enfants.

Au-delà de son engagement militant dans l’association des amis d’Henri Dunant et au Groupe URD, Remi le rebelle souriant contemplait les douleurs du monde avec son esprit vif et drôle, un bon sens ancré la réalité (c’était son côté « terrien ») et une perception aiguë de la complexité.

Ce fut un plaisir de travailler avec lui, et un honneur qu’il nous ait rejoints au Groupe URD. Au cours des 25 ans à le côtoyer souvent, tant au CICR que dans l’aventure URD, il a souvent été un de ces voix juste, fortes, souvent décalées, qui rendent meilleurs ceux qui l’entendent. Cette voix nous manquera, me manquera.

Nous planterons un bel olivier dans notre jardin, ce sera son empreinte au-delà du temps.

François Grünewald, au nom du Groupe URD.