Accueil | Newsletter | Renforcer les compétences haïtiennes en matière de formations

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Renforcer les compétences haïtiennes en matière de formations

Le Groupe URD développe et anime des sessions de formations à l‘évaluation de la qualité des actions humanitaires depuis 2007. Pour la première fois et dans le cadre des activités de l’Observatoire, une formation de formateurs sur ce thème a été développée et organisée en Haïti, afin de transmettre aux acteurs nationaux la capacité à former à leur tour d’autres professionnels aux enjeux et méthodes de l’évaluation des programmes d’aide, et pérenniser cette compétence au sein du pays. Elle s’intègre dans une stratégie plus globale de renforcement des capacités nationales.

 Les activités de l’Observatoire se concentrent sur le renforcement de capacités

Rappelons que depuis janvier 2012, le Groupe URD a ouvert un Observatoire des pratiques humanitaires et de reconstruction en Haïti centré sur l’appui à l’évaluation. Il s’articule autour de trois axes stratégiques : le renforcement des capacités nationales en matière d’évaluation de programmes ; la mise en valeur, l’analyse, le partage et la discussion des principales leçons apprises des évaluations ; l’approfondissement de certaines problématiques découlant des évaluations.

En 2014, fort de son ancrage institutionnel bien établi et investissant ainsi sur les forces vives du pays, l’équipe du Groupe URD Haïti a concentré ses efforts sur l’axe « renforcement des acteurs nationaux » :

  • Recrutement d’une responsable du pôle formation haïtienne, chargée de coordonner cet axe stratégique et de co-animer les formations ;
  • Organisation de plusieurs sessions de formations à l’évaluation de la qualité des programmes (mars-avril 2014), qui ont permis de renforcer la capacité des acteurs haïtiens à commanditer, mais également conduire, encadrer ou exploiter des évaluations. Les participants (environ 20 par session) sont des professionnels haïtiens et cadres de la fonction publique (ministères de l’Agriculture, de la Planification), des ONG nationales et internationales et professeurs-es de l’Université d’État d’Haïti ;
  • Accompagner la structuration des institutions gouvernementales (Ministère de la Planification) dans le domaine de l’évaluation ;
  • Intégration des différents cadres formés dans une base de données. Cette démarche facilite un meilleur suivi des compétences transmises, une plus grande visibilité pour ces cadres, et un réseautage en vue de partage d’expériences et d’opportunité dans le secteur des évaluations ;
  • Encouragement de l’intégration des évaluateurs formés dans des équipes d’évaluation (réalisées par le Groupe URD directement ou bien d’autres organisations), pour consolider les connaissances acquises par les participants aux formations ;
  • Réalisation de deux sessions de formation de formateurs dédiées à des professeurs d’université, des professionnels-elles impliqués-es dans la formation, des cadres des ministères, des membres d’organisations de la société civile. Les interventions en matière de formation réalisées en Haïti s’inscrivent dans le cadre d’un investissement durable : la première session de formation de formateurs concernait les techniques créatives de formation ce qui a permis aux personnes formées de développer de nouvelles compétences en formation avec les adultes. La deuxième session de formation de formateurs à l’évaluation, avait pour but de faire en sorte que des haïtiens puissent être en mesure de poursuivre le travail d’évaluation des projets et continuent à renouveler le vivier d’évaluateurs.

 Perspectives

Pour faire suite à ces formations, il est prévu d’autres activités avec les personnes formées et leurs institutions. Par exemple, dans le cadre de la collaboration avec le ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE), il est envisagé de mener des formations conjointes à l’évaluation, qui toucheront des cadres de ce ministère dans les dix départements du pays. Toujours avec ce même ministère, le Groupe URD prévoit un accompagnement plus serré afin de développer des outils et des méthodes de travail en rapport avec l’évaluation des projets, adaptés aux besoins de la structure (nombre très important de projets à évaluer chaque année). Lors de prochaines formations organisées par le groupe URD en Haïti en 2014, les formateurs et formatrices qui ont participé aux sessions de formation du mois de mai, seront invités à co-animer la formation à l’évaluation : c’est une manière de mettre en pratique les acquis dans un milieu propice et de prendre de l’assurance par rapport aux notions transmises ; c’est également un moyen d’assurer un contrôle qualité par rapport aux formateurs et formatrices qui seront à leur début dans le domaine de la formation à l’évaluation. Ces initiatives viennent répondre à des demandes exprimées par les participants à la fin des sessions de formation : demande d’accompagnement et de mise en pratique des connaissances avec le Groupe URD.

Contact : Isabelle Fortin

En savoir plus