Accueil | Newsletter | Sigmah selectionné pour le « Google Summer of code » ; des partenariats pluri-acteurs pour l’innovation humanitaire

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Sigmah selectionné pour le « Google Summer of code » ; des partenariats pluri-acteurs pour l’innovation humanitaire

Logiciel libre de gestion de l’information des projets d’aide internationale, Sigmah suscite pour son développement des partenariats et des collaborations très variés. Durant cet été 2016, des étudiants volontaires seront financés par Google pour travailler avec les ONG membres, des bénévoles et des entreprises autour de l’élaboration d’une nouvelle version du logiciel.

Sigmah est un projet de logiciel libre de l’information des projets de solidarité internationale, dirigé par un groupe ouvert de 14 ONG et animé par le Groupe URD. Né d’un recueil des besoins à l’initiative de quelques ONG françaises en 2008-2009, il a donné naissance à une première version du logiciel lancée en juin 2011, et poursuit son évolution depuis [1]. Sept organisations en Allemagne, Belgique, France, Luxembourg et aux Pays-Bas utilisent le logiciel, et deux nouvelles organisations ont démarré un processus d’adoption.

Le « Google Summer of Code » est un programme de Google qui paye des étudiants afin qu’ils travaillent durant l’été sur des projets de logiciel libre. 180 projets ont été sélectionnés pour l’été 2016, dont Sigmah qui a été retenu aux côtés de projets majeurs comme Mozilla, Wikimedia, OpenStreetMap ou OpenMRS. C’est la 4eme année que Sigmah est sélectionné par ce programme. Comme tout projet « open source », le travail des informaticiens se fait intégralement via des outils de travail collaboratif en ligne. Ainsi, deux anciens volontaires du programme « Sigmah Google Summer of Code », l’un alors étudiant ouzbek et maintenant basé dans l’Ohio et l’autre étudiant indien faisant sa thèse à Genève encadreront, aux côtés de l’animateur du projet Sigmah au sein du Groupe URD, les 3 étudiants nouvellement sélectionnés. Ces 3 étudiants passeront ensuite leur été à réfléchir et produire des solutions pour étendre les fonctionnalités sur les calendriers, faciliter davantage encore la flexibilité de Sigmah, ou développer des solutions de recherche de contenu.

Ces collaborations mêlant des ONG de solidarité internationale, des entreprises informatiques, des bénévoles et des étudiants sont l’illustration de l’esprit ouvert et participatif du projet. La variété des profils d’organisations ou d’individus participant à ce processus illustre une nouvelle fois à quel point la porte est ouverte pour tout type de collaboration sur le projet. Alors, que vous soyez acteurs de la solidarité internationale, partenaire financier, informaticien, traducteur, etc. rejoignez-nous pour participer à ce projet !

[1] Notamment depuis 2013 grâce au soutien de l’Agence Française de Développement, du Humanitarian Innovation Fund (HIF), de la Région Rhône-Alpes et des contributions des ONG.