Accueil | Newsletter | Synthèse de la Conférence Nationale Humanitaire

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Synthèse de la Conférence Nationale Humanitaire

Organisée par le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, en collaboration avec les associations humanitaires françaises et le Groupe URD, qui en a assuré la préparation au sein du comité de pilotage, la deuxième Conférence Nationale Humanitaire (CNH) s’est tenue le 31 mars 2014 au Centre de conférences ministériel à Paris.

Cette conférence fut ouverte par Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, en présence de Valerie Amos, Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, et de Kristalina Georgieva, Commissaire européenne à la coopération internationale, à l’aide humanitaire et à la réponse aux crises.

Voir la vidéo de l’ouverture de la conférence.

Quatre sessions de discussions d’une heure et demie ont ensuite été organisées, permettant à l’ensemble des acteurs de prendre position sur les grandes thématiques qui structurent le champ humanitaire : la complexité croissante des crises ; l’émergence de nouveaux acteurs ; les défis de l’action post-crise…

 

Table-ronde 1 : Quels types d’interventions dans les situations d’urgence complexe et de fragilité ?

Table ronde animée par Benoît Miribel, directeur de la Fondation Mérieux, président d’honneur d’Action contre la faim :

  • Grand témoin de l’impact de l’aide internationale sur une situation de crise (Yves Daccord, directeur général du Comité international de la Croix-Rouge)
  • Le concept d’État fragile : remettre l’État au coeur des stratégies d’aide (Jean-Marc Châtaigner, directeur général adjoint de la Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats, ministère des Affaires étrangères)
  • L’approche intégrée et ses impacts pour les relations entre acteurs humanitaires et militaires (Jean-Claude Mallet, Conseiller auprès du Ministre de la Défense)
  • Face à ces évolutions, les principes humanitaires sont-ils toujours pertinents ? (Françoise Bouchet-Saulnier, directrice juridique de Médecins sans frontières)

Voir la vidéo

 

Table-ronde 2 : Les acteurs humanitaires : vers une recomposition du paysage ?

Table ronde animée par Didier Le Bret, directeur du Centre de crise, ministère des Affaires étrangères :

  • L’émergence des acteurs humanitaires du Sud (Jean-William Pape, fondateur des centres GHESKIO en Haïti)
  • Quelle place pour les collectivités locales françaises dans l’action humanitaire ? (Bertrand Gallet, directeur général de Cités Unies France)
  • Les fondations d’entreprise dans l’action humanitaire : motivations, modes d’action et articulations avec les autres acteurs de l’humanitaire (Thierry Vandevelde, délégué général de la fondation Veolia)
  • Le travail en partenariat multi-acteurs, une solution d’avenir ? (Marie-Pierre Caley, directrice générale d’ACTED)

Voir la vidéo

 

Table-ronde 3 : Urgence-Réhabilitation-Développement : tendances et défis :

Table ronde animée par François Grünewald, directeur général et scientifique du Groupe URD :

  • Le point de vue des acteurs locaux face à la crise (Noumou Diakité, chercheur malien)
  • Les enseignements de l’expérience malienne : entre urgence, reconstruction économique et sociale, et consolidation de l’État (Gilles Huberson, ambassadeur de France au Mali)
  • Le renforcement de la résilience, nouveau point d’entrée pour le lien urgence-réhabilitation-développement ? (Antoine Peigney, directeur des opérations internationales de la Croix-Rouge française)
  • L’intervention de l’AFD en contexte post-crise : principes et mise en œuvre (Anne Paugam, directrice générale de l’Agence française de développement)

Voir la vidéo

 

Table-ronde 4 : Les défis à moyen terme : quelle place pour les ONG françaises dans un univers humanitaire mondialisé ?

Table ronde animée par Alain Boinet, fondateur de Solidarités International, président de Coordination humanitaire et Développement :

  • Quelles évolutions de l’action humanitaire de demain ? Comment s’adapter aux changements en cours à Bruxelles, à New York et à Genève ? (Andrea Koulaimah, chef de l’unité Afrique centrale, Soudan et Soudan du sud à la Direction générale d’ECHO)
  • Impacts potentiels de la certification sur le secteur humanitaire (Luciano Loiacono, responsable « Redevabilité » & Qualité, Handicap International)
  • Perspectives d’avenir sur la place des ONG humanitaires (Randolph Kent, directeur du Humanitarian Futures Programme au King’s College)
  • Comment accompagner les évolutions en cours ? Rôles des pouvoirs publics et relations avec les autres acteurs humanitaires (Didier Le Bret, directeur du Centre de crise, ministère des Affaires étrangères)

Voir la vidéo

 

Synthèse de la conférence :

La conférence fut clôturée à 18 heures 20 par Pascal Canfin, Ministre délégué chargé du Développement.

Voir la vidéo

 

De même, une vidéo a été préparée par le Groupe URD, en partenariat avec une dizaine d’ONG françaises et le Centre de crise, pour l’ouverture de la conférence. Elle a permis aux acteurs humanitaires français de faire passer un certain nombre de messages afin d’interpeller le public sur des sujets essentiels à garder à l’esprit.