Accueil | Antennes terrain | Le Groupe URD au Sahel | Un travail de longue date dans la zone sahélienne

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Un travail de longue date dans la zone sahélienne

Le Groupe URD est fortement impliqué dans la zone sahélienne depuis une dizaine d’années. Cet ancrage s’est notamment concrétisé par la création de l’Observatoire Tchad, de 2009 à 2012. De nombreuses activités ont eu lieu et se poursuivent dans les pays limitrophes.

 L’observatoire tchad

L’Observatoire des Pratiques de l’Aide au Tchad (OPAT), ouvert de 2009 à avril 2012, a fonctionné comme un bureau décentralisé du Groupe URD. Ce dispositif, en aidant les acteurs opérationnels et politiques à mieux comprendre le contexte du Tchad dans sa complexité et en évaluant de façon indépendante les répercussions de leurs actions, visait à éclairer les prises de décision pour une aide humanitaire plus juste et adaptée.

Les activités de l’OPAT se sont principalement concentrées sur :

  • La production de connaissances issue d’une analyse de contexte sur des sujets transversaux, à travers des travaux de recherche opérationnelle et d’évaluation régulièrement actualisés.
  • La capitalisation des connaissances et la diffusion des résultats de recherches en adaptant les moyens de diffusion aux divers acteurs/décideurs afin de favoriser l’utilisation de ces résultats.
  • Le renforcement des capacités des acteurs sur le terrain.

Voir le détail des activités : http://www.urd.org/Le-Groupe-URD-au-Tchad

 

 Des évaluations, études et conférences

Conférences et ateliers sur le terrain

Le Groupe URD a organisé des conférences et ateliers d’échange d’expériences sur le terrain, comme par exemple :

Il a aussi animé l’atelier "Exchange of Practices and Lessons Learnt on Resilience Building in the Horn of Africa and the Sahel Regions", les 2 et 3 juillet 2013 à Dakar (voir la vidéo de l’événement).

 

Projets de recherche et évaluations

L’Étude de capitalisation de la réponse internationale à la crise alimentaire au Sahel, pour le IASC (Inter Agency Standing Committee / Comité permanent inter-agences) a été réalisé au Tchad, en Mauritanie, au Sénégal, au Burkina Faso et au Niger, en novembre 2012. Cette analyse a mis un accent particulier sur la question de la résilience des populations.

Voir l’ensemble des projets de recherche.

De même, de nombreuses évaluations sont réalisées dans la zone sahélienne. Pour 2014/2013, voici les projets en cours ou récemment finalisés :

Voir l’ensemble des évaluations