Accueil | Ressources bibliographiques | Veille bibliographique juin 2017

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Veille bibliographique juin 2017

 Architecture de l’aide

More than the Money – Localisation in practice, Véronique de Geoffroy, François Grünewald, Réiseal Ni Chéilleachair, Groupe URD, Trocaire, juin 2017, 8 p.
Cette étude, mandatée par Trocaire au Groupe URD, vise à approfondir les réflexions sur la relocalisation de l’aide, s’inscrivant dans la continuité des engagements du Sommet humanitaire mondial, pris notamment dans le cadre du Grand Bargain. Elle se base sur deux études de cas, en Birmanie et en République démocratique du Congo, deux pays qui connaissent des crises humanitaires résultant de conflits internes. Grâce aux recommandations finales, Trocaire souhaite renforcer son partenariat avec les acteurs locaux et à partager avec eux les éléments essentiels à l’action humanitaire.
http://www.urd.org/IMG/pdf/More_than_the_money_Trocaire_Groupe_URD_1-6-2017.pdf

Pilot Empirical Survey Study on the impact of Counterterrorism Measures on Humanitarian Action, Jessica S. Burniske, Naz K. Modirzadeh, Harvard Law School on International Law and Armed Conflict, Counterterrorism and Humanitarian Engagement Project, mars 2017, 86 p.
Depuis quelques années, l’action humanitaire se retrouve souvent affectée par les lois et les politiques antiterroristes. Ce rapport présente les résultats d’une enquête menée auprès d’acteurs humanitaires agissant dans de nombreux pays et occupant différents postes au sein des organisations, afin de mesurer les impacts de ces mesures sur le travail humanitaire. La plupart reconnaissent que ces lois ont, dans certains cas, un effet dissuasif sur l’aide humanitaire. Le manque de clarté vis-à-vis de ces mesures est également souvent rapporté. Cette étude pilote fournit une solide base pour susciter de nouvelles recherches et analyses sur ce thème.
http://blogs.harvard.edu/pilac/files/2017/03/Pilot-Empirical-Survey-Study-and-Comment-2017.pdf

Time to Move On : National perspectives on transforming surge capacity, Andy Featherstone, CAFOD, Christian Aid, Tearfund, Islamic Relief Worldwide, janvier 2017, 50 p.
Cette étude s’intéresse à la question du recrutement de personnel d’ONG nationales par des ONG internationales en cas de réponse urgente à une crise. Ce phénomène, qui n’est pas nouveau, peut réellement nuire à la capacité de réponse aux urgences des ONG nationales et locales, et a de sérieux impacts sur leur possibilité de retenir leur personnel qualifié. A travers cette étude, les auteurs ont cherché à identifier de bonnes pratiques de recrutement afin de soutenir les acteurs internationaux à changer leurs approches, renforcer les capacités des ONG nationales et ainsi participer à l’amélioration de l’efficacité des réponses urgentes du secteur humanitaire dans son ensemble.
https://start-network.app.box.com/s/d2ujxl30vq37ra0y6xnxhillou04cz1u

Understanding Humanitarian Funds : Going beyond Country-Based Pooled Funds, Manisha Thomas, Norwegian Refugee Council, février 2017, 44 p.
Les fonds fiduciaires sont des outils financiers de plus en plus utilisés par les bailleurs humanitaires. Cette étude présente les différents fonds existant actuellement, notamment ceux établis et gérés par les Nations unies, les ONG et l’Union européenne. Plusieurs études de cas illustrent le rapport. L’auteur analyse également les différences et les similarités entre les fonds, identifie des bonnes pratiques et émet des recommandations pour une bonne gestion des fonds fiduciaires actuels et à venir.
https://www.nrc.no/globalassets/pdf/reports/pooled_funds_2017_16mar2017_web_v2.pdf


En savoir plus