Accueil | Ressources bibliographiques | Veille bibliographique septembre 2015

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Veille bibliographique septembre 2015

 Architecture de l’aide

Revue

Devenirs humanitaires, Michel Maietta, Stéphanie Stern (sous la dir. de), La Revue Internationale et Stratégique (RIS) N°98, juin2015, 205 P.
Le secteur humanitaire semble arrivé à une période charnière de son histoire qui amène les organisations de solidarité internationale à repenser leur positionnement et leur rôle. Ce dossier vise à donner la parole aux acteurs et observateurs de l’aide, afin d’exprimer la richesse et la diversité des courants qui les animent et de répondre à quelques-unes des questions sur lesquelles le secteur humanitaire devra inévitablement se pencher. Comment, par exemple, instaurer une nouvelle distribution du pouvoir entre acteurs de l’aide du Nord et du Sud et bénéficiaires ? Comment la technologie influencera-t-elle le secteur et comment mieux l’intégrer ? Quel modèle économique pour quel humanitaire ? De la capacité des ONG à se remettre en question et à définir un nouveau cadre d’engagement dépendra l’avenir de l’humanitaire.
http://www.iris-france.org/publications/ris-n98-ete-2015/

Rapports

Global Humanitarian Assistance Report 2015, Sophia Swithern, Development Initiatives, juin 2015, 164 P.
Comme chaque année, le rapport sur l’assistance humanitaire mondiale apporte des données chiffrées sur les flux d’aide humanitaire en provenance des États, des agences multilatérales, des ONG et de la philanthropie. L’analyse qu’il en ressort en 2015 est qu’il est primordial de construire la résilience, de s’adresser aux causes sous-jacentes des crises et de satisfaire les besoins des populations affectées sur le long terme. Pour cela, il est urgent que les acteurs de l’humanitaire, du développement, de l’adaptation au changement climatique se rejoignent, et mobilisent des ressources au-delà de la seule sphère humanitaire.
http://www.globalhumanitarianassistance.org/wp-content/uploads/2015/06/GHA-Report-2015_-Interactive_Online.pdf

Financing in crisis ? Making humanitarian finance fit for the future, Rachel Scott, OCDE, juin 2015, 34 P.
Ce rapport s’intéresse au futur du financement des crises et propose des solutions comme, par exemple, l’anticipation des financements pour les coûts prévisibles, la possibilité de financements à long terme, pour les crises qui durent, et qui permettent ainsi de renforcer la résilience des communautés, et soulignent l’importance d’aller au-delà des seuls besoins vitaux et de soutenir l’autosuffisance. L’auteur recommande également d’envisager différemment les financements des réponses aux catastrophes et le relèvement, ainsi que les financements des États affectés par les catastrophes, et des acteurs locaux impliqués.
http://www.globalpolicyjournal.com/sites/default/files/OECD%20-%20Making%20humanitarian%20finance%20fit%20for%20the%20future.pdf