Desde mayo de 2015, ya no podemos mantener la traducción de nuestra página web española.             
Inicio | Actualidad bibliográfica | Vínculo Emergencia/Desarrollo

La revista de Groupe URD

Herramientas y métodos

CHS Core Humanitarian Standard (CHS)
Pictogrammme Sigmah Sigmah Software
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Kit de formación: acción humanitaria y medio ambiente
Pictogrammme brochure Manual de la participación
Pictogrammme COMPAS Método COMPAS
Pictogrammme globe terrestre Misión Calidad
Pictogrammme PRECIS Humatem Método PRECIS

Vínculo Emergencia/Desarrollo

Ouvrages

A ripple in development ? Document review, COSGRAVE, J., 2009, 370 P.
Ce document bibliographique fait parti de l’évaluation faite en réponse au tsunami en 2004 sur les liens urgence, réhabilitation et développement. Il résume bien les connaissances actuelles sur la problématique LRRD dans le contexte du tsunami.

Réflexion stratégique sur les mécanismes de gestion et de financement des interventions dans les contextes de post-crise, GRUNEWALD, F., Groupe URD, 2010, 63 P.
Ce rapport présente un état des lieux des stratégies, procédures, outils financiers, systèmes d’analyse et montages institutionnels utilisés par diverses institutions et bailleurs, notamment la Commission européenne et certains pays membres, pour faire face aux situations de sortie de crise.

Entre Urgence et Développement, GRUNEWALD, F., PIROTTE, C. (sous la dir. de), Karthala, 2000.
Ce livre, document à plusieurs voix, parfois contradictoires, est un débat ouvert sur l’ensemble des opérations d’aide internationale : pouvoirs locaux, parties en conflits, forces militaires d’interposition, actions des agences internationales à travers divers mandats… Les interventions d’urgence à répétition, les projets de développement suspendus sont devenus si fréquents qu’ils obligent à revoir la conception globale de toutes les actions d’aide internationale. Les périodes de turbulence et les crises font partie de tout processus de développement. De ce fait, ne doit-on pas intégrer, en même temps, toutes les formes d’aide, tous les atouts dont on dispose, en faisant varier leurs propositions selon les besoins du terrain et arrêter d’opposer urgence à développement ?

L’urgence humanitaire, et après ? Pour une action humanitaire durable, MATTEI, J. F., Hachette, 2005, 235 P.
Le constat que fait l’auteur sur le terrain en découvrant l’étendue de la catastrophe du tsunami, le travail de réhabilitation de la région et des survivants le font réfléchir sur une forme d’intervention sur le long terme et dans l’accompagnement des sinistrés. L’ouvrage développe également un historique de l’humanitaire depuis le concept de secourisme fondé par la Croix-Rouge jusqu’à l’humanitaire d’urgence pratiqué de nos jours par des ONG de plus en plus professionnelles et institutionnalisées. Il prend pour prétexte les évènements d’Asie pour revoir l’avenir de l’action humanitaire dans une mondialisation des pratiques politico-diplomatiques mais également dans des actions de proximité.

 

Rapports

Les ONG de développement face à l’urgence : enjeux et stratégies d’adaptation, Traverses n° 37, Castellanet, C., Quentin, A., Le Jean, C., Gret, juin 2012, 59 P.
Amorcé dès le milieu des années 1980, le débat sur les liens entre urgence et développement a beaucoup évolué ces dix dernières années, passant de problématiques purement techniques sur l’articulation des modalités d’intervention, à des considérations politiques, éthiques et juridiques. Comment adapter les pratiques de développement à des contextes d’urgence ? Les dispositifs d’urgence peuvent-ils davantage s’inscrire dans une perspective de développement ? Comment mieux intégrer la prévention des risques dans les projets ? Autant de questions qui ont été débattues en présence d’ONG de développement, d’urgence et d’institutionnels français et européens au cours de la journée d’étude organisée par le Groupe initiatives le 9 février 2012, et dont le Gret vient de publier les actes. Ce document rappelle les atouts des ONG d’urgence et des ONG de développement et plaide pour un décloisonnement, dans un double contexte de reconfiguration des dispositifs d’aide publique au développement, et de questionnement sur l’amélioration de la « résilience » face aux crises.
http://www.gret.org/wp-content/uploads/Traverses-37-int%C3%A9gral-VF.pdf

Ending the everyday emergency : resilience and children in the Sahel, Peter Gubbels, Save the Children, World Vision, juillet 2012, 68 P.
Ce rapport tente d’évaluer les progrès, les leçons apprises et les difficultés des actions en faveur de la résilience au Sahel, avec un intérêt particulier pour les enfants. Il montre que les progrès sont lents parce que les principaux acteurs ne s’entendent pas sur la façon de renforcer la résilience, mais il faudrait que les organisations d’aide humanitaire et les gouvernements nationaux développent des modèles de renforcement de la résilience afin d’aider les familles les plus vulnérables à long terme.
http://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/Ending-the-Everyday-Emergency-report.pdf

La clé de la résilience : combiner secours et développement pour un avenir plus sûr, Document de réflexion de la Fédération internationale sur la résilience, Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, juin 2012, 32 P.
Cette étude a pour objet de faire savoir comment la Fédération internationale comprend et envisage la résilience. Elle définit le concept, apporte des outils pour renforcer la résilience, et montre des caractéristiques de communautés résilientes.
http://www.ifrc.org/PageFiles/96178/1224500-Road%20to%20resilience-EN-LowRes%20%282%29.pdf

Linking relief rehabilitation and development (LRRD) : towards a more joined up approach enhancing resilience and impact, Voice, Concord, juillet 2012, 6 P.
Ce papier de positionnement, des réseaux d’ONG Voice et Concord, explique pourquoi il est important de prendre en compte le lien urgence-développement, en quoi cela peut améliorer l’aide apportée aux populations affectées par les crises. Il amène des recommandations à l’Union européenne et aux États européens pour une aide plus efficace.
http://www.ngovoice.org/documents/VOICE%20CONCORD%20position%20paper%20Linking%20Relief%20Rehabilitation%20and%20Development-July%202012.pdf

Strengthening the link between relief, rehabilitation and development in the EU’s financing instruments for development and humanitarian aid under the MFF 2014-2020, Pedro Morazan, François Grünewald, Irene Knoke, Tobias Schafer, Directorate-General for External Policies, Policy Department, Union Européenne, juillet 2012, 53 P.
Cette étude, commandée par le département thématique au nom de la commission du développement, présente les pratiques en cours relatives aux liens entre l’aide d’urgence, la réhabilitation et le développement au sein de l’Union européenne. Les préparations actuelles en vue des instruments financiers pour la période 2014-2020, et plus particulièrement l’instrument de financement de la coopération au développement, sont l’occasion de renforcer les dispositions juridiques liées aux LRRD et de prévoir une meilleure mise en œuvre sur le terrain. Le rapport montre qu’il est important de renforcer le lien entre l’aide humanitaire et la coopération au développement afin de mieux faire face aux crises. Il insiste sur le fait que les LRRD devraient être considérés comme un « principe conducteur » et non simplement comme une option. Les auteurs donnent à l’Union européenne des suggestions et des options de financements pour sa stratégie LRRD.
http://www.urd.org/IMG/pdf/Lot5_28_LRRD_ESTUDY.pdf