Humanitaires en mouvement
Lettre d'information n°3 Septembre 2009
 
Face aux crises, quels espoirs ?
Ces temps-ci, les bonnes nouvelles ne sont pas légions. Les disparitions et assassinats de journalistes et de responsables associatifs continuent dans la Fédération de Russie, et le Caucase reste explosif, tant au Nord (Tchétchénie, Daguestan, Ingouchie) qu’au Sud (Géorgie, Nagorny Karabach). Les crises du Darfour, de la Somalie et de la RDC s’enlisent. Les entraves à l’accès des humanitaires aux populations dans la détresse se multiplient, s’institutionnalisent, tandis que les attaques ciblées et nombreux actes de brigandage rendent l’action humanitaire de plus en plus dangereuse.
   
Lire la suite
   
François Grunewald
Les bailleurs émergents de l’aide humanitaire : le cas des pays du Golfe

En 2008, l’Arabie Saoudite est classée 3ème donateur pour l’aide humanitaire après les Etats-Unis et la Commission européenne. Pourtant la structuration du système international de l’aide s’est faite et se fait encore dans des fora principalement occidentaux et les donateurs dits « émergents » sont rarement intégrés dans les mécanismes de coordination. Il est donc crucial de mieux comprendre et connaître le rôle, les valeurs et les spécificités de ces acteurs pour les intégrer davantage dans les mécanismes de coordination.
 
Lire la suite
 
Les relations entre militaires et humanitaires à l’aune de l’échange d’information : où mettre le curseur ?

Avec l’explosion de l’humanitaire civil, tant associatif qu’institutionnel (bi et multilatéral), les situations de crise voient de plus en plus humanitaires et militaires être amenés à se côtoyer de façon régulière sur les terrains de crise. Cette cohabitation est loin d’être simple et des lignes de conduite, des références, des doctrines comme les lignes directrices d’Oslo ou la doctrine des ACM/CIMIC, prônant la clarification des rôles et des mandats entre acteurs humanitaires et militaires, ont permis des interactions globalement moins conflictuelles. Mais l’échange d’information entre ces différents acteurs reste au cœur des débats. 
 
Lire la suite http://www.urd.org/newsletter/spip.php?article29
 
 
Crises, conflits pour les ressources et environnement

A l’heure où les enjeux environnementaux sont au cœur des grands débats internationaux, la relation entre crise des ressources et conflictualité, les répercussions écologiques des conflits et l'impact environnemental de l'aide humanitaire doivent plus que jamais faire l’objet de travaux d’analyse et recevoir toute l'attention des acteurs. 
 
Lire la suite
 
 
Pistes d’amélioration de la qualité de la réponse humanitaire au Tchad 

La situation humanitaire à l’Est du Tchad pose des questions importantes sur l’espace humanitaire, la coordination, l’adaptation de l’aide aux différentes situations qui coexistent, etc. Certaines expériences innovantes et pistes de travail pour améliorer la qualité de la réponse humanitaire dans le domaine de l’environnement, de l’eau et assainissement, et de la sécurité alimentaire / dynamique économique, sont aujourd’hui explorées.
 
Lire la suite
 
Reconstruction post-tsunami en Aceh : des maisons multipliées plutôt qu’une planification raisonnée 

Cette étude tente de dresser un bilan de l'action humanitaire en Aceh dans le secteur de la construction de maisons suite au tsunami de 2004. La présente analyse vise à rendre compte de ces projets, à étudier l’appropriation des maisons par les bénéficiaires, ainsi qu’à apprécier les conséquences de cette vaste campagne de construction sur la région d'Aceh.
 
Lire la suite
 
Favoriser les échanges entre humanitaires autour de la géomatique, une voie à considérer 

Si, comme le disait Yves Lacoste, « la géographie ça sert d'abord à faire la guerre », la gestion de l’information et les formes de visualisations cartographiques sont des outils éprouvés permettant une meilleure coordination, un meilleur suivi, interne et entre les organisations.  Avec une approche holistique, le SIG peut être utilisé tout au long du cycle du projet lors du diagnostic, de l’analyse de zones, du rendu et du partage de l’information … En tant qu’outil le SIG peut s’appliquer aux problématiques humanitaires, telles que la gestion des risques, de la sécurité, le suivi de projet, les mouvements de population, l’eau et l’assainissement, etc.
 
Lire la suite
 
 
« La prise en compte de l’environnement dans l’action humanitaire, un défi à relever », les 22 / 23 / 24 septembre, Plaisians 
En savoir +
 

Formation de formateurs à la 
« Gestion de la Qualité des projets humanitaires », du 2 au 6 Novembre 2009, Madrid 

En savoir +
 

Formations à venir au siège du Groupe URD

En savoir +
 
Conférence « Restes Explosifs de Guerre - Assurer la mise en œuvre de l’assistance aux victimes » le 4 novembre 2009 à Berlin
En savoir +
 
Conférence « Comment réduire les taux de mortalité et de morbidité des populations civiles immergées dans les conflits armés ? », le 19 novembre 2009, Paris
En savoir +
 
Réunion de restitution des travaux du Groupe URD et de l'Académie de l’eau, le 30 novembre 2009, Paris
En savoir +
 
 
Acteurs humanitaires : des pratiques à questionner, un partenariat à développer
Lire la suite
 
Les nouveaux bailleurs de l'aide
internationale
 
En savoir +
 Partenaires