Accueil | Activités | Recherche | Étude des processus d’allocations des ressources financières des bailleurs de l’aide

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Étude des processus d’allocations des ressources financières des bailleurs de l’aide
février - septembre 2015, pour ECHO

Dans un contexte de raréfaction des ressources et d’explosion des besoins, la question de l’allocation des ressources financières des bailleurs de l’aide est au cœur des préoccupations du secteur. Baser ses décisions sur des données probantes est en effet essentiel pour garantir une utilisation efficiente et efficace des ressources limitées. Cette question des processus d’allocations des ressources, des facteurs et critères qui les conditionnent, a été explorée dans le cadre de l’étude « Evidence-based decision-making for funding allocations ».

Le rapport « Evidence-based decision-making for funding allocations » est le fruit d’un travail de plus de six mois auprès de nombreux bailleurs de fonds. Baser ses décisions sur des données probantes est en effet essentiel pour garantir une utilisation efficiente et efficace des ressources limitées. Cela est d’autant plus important dans un contexte de baisse des ressources et d’augmentation des besoins humanitaires.

Cette étude a été lancée à l’initiative de la Commission européenne (ECHO), en lien avec l’initiative nommée « Bonnes pratiques des donateurs de l’aide humanitaire » (GHDI), afin de :

  • Étudier les pratiques actuelles d’un certain nombre de bailleurs humanitaires quant au processus d’allocation des fonds ;
  • Étudier les facteurs clés qui déterminent dans quelle mesure des preuves sont utilisées ou non à cet effet ;
  • Identifier des perspectives d’amélioration de ces processus.

Ce travail a été réalisé dans le cadre des activités du Consortium INSPIRE.

En savoir plus