Accueil | Newsletter | Lancement de l’évaluation du projet AMMi sur la question des flux migratoires en Afrique de l’Est

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Lancement de l’évaluation du projet AMMi sur la question des flux migratoires en Afrique de l’Est

Le Groupe URD démarre pour le compte d’Expertise France (EF) l’évaluation du projet “Addressing Mixed Migration Flows in Eastern Africa” (AMMi). Cette évaluation finale externe se déroule trois mois avant la clôture du projet, soit entre octobre et décembre 2018. Elle implique des visites de terrain en Éthiopie, au Kenya, à Djibouti, au Soudan et en Somaliland.

Le Groupe URD mène pour le compte d’Expertise France (EF) l’évaluation du projet “Addressing Mixed Migration Flows in Eastern Africa” (AMMi) financé par l’Union européenne et mis en œuvre sur la période 2016-2018 par EF en partenariat avec l’IOM (Organisation Internationale pour les Migrations) et DRC (Conseil Danois pour les Réfugiés) et RMMS (Secrétariat Régional sur la Migration Mixte).

Parmi les objectifs, le projet vise à soutenir les autorités nationales dans la mise en place de centres de réception et d’information pour les personnes en migration dans le respect des droits, ainsi que de renforcer les capacités nationales en matière de lutte contre le trafic et la traite d’êtres humains.

Cette évaluation finale externe se déroule trois mois avant la clôture du projet, soit entre octobre et décembre 2018. Elle implique des visites de terrain en Éthiopie, au Kenya, à Djibouti, au Soudan et en Somaliland. Elle doit permettre à Expertise France et à ses partenaires d’évaluer les résultats du projet après 36 mois de mise en œuvre. Enfin, elle cherchera à tirer des enseignements et fournir des recommandations pour la conception et le pilotage de futurs projets sur la question des migrations, dans la Corne de l’Afrique ou dans d’autres régions du monde.