Accueil | Newsletter | Réunion du “Quality & Accountability working group”, 15 mai 2018

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

Quality & Accountability COMPAS COMPAS Qualité & Redevabilité
CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Réunion du “Quality & Accountability working group”, 15 mai 2018

Une réunion du groupe de travail « Quality & Accoutability » s’est tenue le 15 mai 2018 à Vienne. Elle a permis de dresser une vue d’ensemble des projets et activités des organisations participantes, et d’identifier de potentielles synergies et collaborations. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur la nouvelle version pilote du COMPAS, sur une initiative en cours de développement de Ground Truth Solutions, nommée « Humanitarian Voice Index » (HVI), et sur les impacts des différents scandales du secteur sur les mécanismes et initiatives actuels de redevabilité. Le Groupe URD participe aux travaux de ce groupe de travail depuis 2005.

Cette réunion a été organisée par l’équipe de Ground Truth Solutions à Vienne, avec la participation du CHS Alliance, d’ALNAP, d’Accoutable Now, du DEC Disaster Emergency Committee, ainsi que d’Handicap International et Sphere à distance.

Outre un échange sur la version pilote du COMPAS Qualité et Redevabilité, Ground Truth Solutions a aussi présenté une initiative en cours développement, le « Humanitarian Voice Index (HVI) », pour partager les avis des populations affectées par une crise sur la qualité et la redevabilité des interventions humanitaires qui les concernent. Une discussion a aussi eu lieu sur les leçons tirées des différents scandales dans le secteur et leur impact sur les mécanismes et initiatives actuels de redevabilité.

L’objectif du Groupe de travail sur la qualité et la redevabilité est d’échanger des informations, d’identifier les synergies possibles entre les travaux des membres et d’influencer le secteur humanitaire afin d’améliorer la qualité et la redevabilité.

Le Groupe URD participe aux travaux de ce groupe de travail depuis 2005.