L’étude au cœur de ces échanges a analysé les relations entre actions de sécurisation et de développement, ainsi que l’enjeu central du conditionnement des politiques d’aide au développement à des objectifs de sécurité intérieure et extérieure.

L’atelier a eu lieu le mercredi 28 mars, de 14.00 à 17.30 à Paris. Il fut suivi par différentes consultations avec d’autres acteurs de la société civile ainsi qu’’avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère des Armées, les parlementaires, les acteurs européens, des agences des Nations unies ainsi que d’autres pays.

L’ensemble de ces activités fut réalisé dans le cadre du projet « Apprendre et innover face aux crises », soutenu par l’Agence française de développement, la Fondation de France et la Principauté de Monaco.

Pour plus de renseignements, contacter Valérie Léon.