Accueil | Activités | Évaluation | Evaluation des programmes d’urgence financés par la Fondation de France suite au tremblement de terre en Haïti du 12 janvier 2010

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Evaluation des programmes d’urgence financés par la Fondation de France suite au tremblement de terre en Haïti du 12 janvier 2010
juillet 2010

Le Groupe URD a réalisé une évaluation des programmes de réponse d’urgence mis en œuvre en Haïti par des ONG françaises suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010 et financés par la Fondation de France. Cette mission inter-disciplinaire a été réalisée par deux experts du Groupe URD, spécialisés sur la gestion des risques de catastrophe et la reconstruction urbaine, et un expert haïtien, qui s’est concentré sur l’implication et la participation des populations.

Face aux terribles images diffusées sur nos chaines de télévision et aux témoignages bouleversants de ce peuple déjà meurtri par des années de crises politiques et de ‘mal développement’, la générosité internationale s’est mobilisée à travers ses différents canaux publics et privés.

En France, un certain nombre de media se sont associés à la Fondation de France pour centraliser en partie l’appel aux dons et la collecte des fonds du grand public. La Fondation de France (FDF) a ainsi collecté des sommes très importantes qu’elle a ensuite redistribuées aux ONG pour le financement des actions d’urgence et de reconstruction.

Six mois après le lancement des activités, cette évaluation a permis de faire un bilan des actions de secours d’urgence menées dans ce cadre, et plus précisément d’évaluer un certain nombre de programmes en couvrant l’ensemble du cycle d’intervention, à savoir :

  • La phase de diagnostic et d’analyse des besoins (les diagnostics réalisés étaient-ils de bonne qualité, adaptés aux besoins ? Etc.) ;
  • La phase de conception des programmes (objectifs, choix stratégiques, ciblage des bénéficiaires, connaissances du contexte, implication et participation des acteurs locaux, etc.) ;
  • La phase de mise en œuvre des programmes (pertinence, efficience et efficacité de l’action, adéquation des moyens et activités mis en œuvre, perception des populations, etc.).

L’évaluation s’est aussi concentrée sur les processus de coordination de ces programmes avec les différents types d’acteurs impliqués dans la gestion de cette catastrophe (agences UN, ONG locales et internationales, Clusters, ministères, etc.), ainsi que des points spécifiques au processus mis en œuvre par la FDF (quelle suite envisager pour les programmes ? Quelles articulations entre les phases d’urgence, de post-urgence et de reconstruction ? Etc.).

 

Une vidéo a été réalisée dans le cadre de cette évaluation :