Accueil | Ressources bibliographiques | Veille bibliographique septembre 2016

La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Veille bibliographique septembre 2016

 Déplacement de population

Rapports

Dangerous journeys – International migration increasingly unsafe in 2016, Data Briefing Series, Issue n° 4, Global Migration Data Analysis Centre, IOM, août 2016, 10 p.
Ce rapport fournit des données sur les six premiers mois de l’année 2016 concernant les migrants qui traversent la Méditerranée pour venir en Europe. Il montre une augmentation de 28% de personnes ayant trouvé la mort lors de ce voyage, par rapport à la même période en 2015. Les différentes routes empruntées par les migrants sont identifiées, certaines étant plus dangereuses que d’autres : à l’est de la Méditerranée, la traversée entre la Turquie et la Grèce est rapide mais a été beaucoup moins empruntée suite à l’Accord entre l’Union européenne et la Turquie en mars 2016 ; entre l’Afrique du Nord et l’Italie, le voyage de plusieurs centaines de kilomètres est extrêmement dangereux et les données montrent une augmentation significative de disparitions en mer ; plus à l’ouest, la route entre le Maroc et l’Espagne est aussi très empruntée et de nombreux morts sont à déplorer. Ce nombre ayant plus que doublé en 2016 par rapport à 2014 et 2015. Ces notes d’information apportent également des données sur les routes de migration en Asie du Sud-Est, et sur celles qui traversent l’Amérique centrale pour rejoindre les États-Unis à travers la frontière mexicaine.
https://publications.iom.int/system/files/gmdac_data_briefing_series_issue4.pdf

Humanitarian responses by local actors : Lessons learned from managing the transit of migrants and refugees through Croatia, Maren Larsen, Elma Demir, Maja Horvat, Working Paper, International Institute for Environment and Developement, août 2016, 40 p.
Entre septembre 2015 et avril 2016, 650 000 personnes ont traversé la Croatie pour rejoindre l’Europe, provoquant ainsi une crise humanitaire d’un nouvel ordre où des milliers de personnes ont eu besoin d’assistance dans un laps de temps réduit et avec des ressources limitées. Ce rapport analyse la gestion de la crise d’un point de vue local et territorial : le rôle des organisations et des autorités locales, les interactions avec les acteurs internationaux, les mécanismes institutionnels permettant une meilleure collaboration entre acteurs locaux, nationaux et internationaux. Les auteurs identifient également les facteurs ayant influencé les capacités de réponse des acteurs locaux comme la mobilité très rapide des migrants, ou encore les décisions prises par le gouvernement concernant la coordination de l’assistance.
http://pubs.iied.org/pdfs/10795IIED.pdf