La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Flux RSS A LA UNE

Formation à l’évaluation en mai à Bamako


Le Groupe URD et Terre des hommes organisent une formation « Évaluation de la qualité de l’action humanitaire » du 22 au 25 mai 2017 à Bamako. Cette formation vise à apporter les connaissances méthodologiques pour mener à bien ou participer à une évaluation de la qualité d’un programme humanitaire. Elle permettra de découvrir les concepts clés de l’Évaluation et de la Qualité, les référentiels et outils existants, avec un focus sur le CHS Compas, ainsi que les différentes étapes du processus de l’évaluation.

Flux RSS

Actualités

La pression environnementale des migrations : étude de cas au Cameroun

 

Minawao accueille aujourd’hui 62 000 réfugiés qui ont fui le conflit causé par Boko Haram au Nigéria. Ce camp se situe dans une zone très aride où les impacts du changement climatique se font déjà ressentir depuis quelques années.

Dernières missions terrain pour la conception du projet de Redressement Économique et Social Inclusif du Lac Tchad (RESILAC)

 

Le Groupe URD se rend durant le mois d’avril au Cameroun, Niger, Tchad et Nigeria, à raison d’une semaine dans chaque pays, dans le cadre du projet RESILAC. Ce travail vise à affiner la co-construction de ce projet entre ACF et ses partenaires du consortium, à savoir CARE et le Groupe URD.

Publication du rapport de l’étude de cas sur l’intégrité de la réponse à Ebola en Guinée

 

Le rapport « Collective Resolution to Enhance Accountability and Transparency in Emergencies : Étude de cas sur l’intégrité de la réponse à Ebola en Guinée » s’appuie sur des entretiens approfondis et des consultations avec des communautés et des acteurs pour identifier les risques de corruption qui ont affecté la réponse.