La revue du Groupe URD

Outils et méthodes

CHS Norme humanitaire fondamentale (CHS)
Pictogrammme Sigmah Logiciel Sigmah
Pictogrammme Reaching Resilience

Reaching Resilience
Pictogrammme brochure Formation Environnement
Pictogrammme brochure Manuel participation
Pictogrammme COMPAS Méthode COMPAS
Pictogrammme globe terrestre "Mission Qualité"
Pictogrammme PRECIS Humatem Méthode PRECIS

Editorial

Avec cette troisième parution de la Lettre de l’Observatoire URD en 2013, nous revenons sur des thèmes importants : la reconstruction et la gouvernance dans le secteur de l’environnement. Il ressort des recherches que nous avons menées que la reconstruction de logements semble majoritairement incontrôlée. S’agit-il d’un échec de la stratégie appliquée pour atteindre les objectifs fixés par l’État ? Il est certainement trop tôt pour pouvoir l’affirmer et la principale leçon à retenir pour l’instant, c’est qu’il faut faire les bons choix et maintenir le cap. Beaucoup d’efforts ont été déployés par les populations démontrant ainsi que le problème n’est pas tant les moyens financiers mais bien l’encadrement à mettre en place pour faciliter une reconstruction cohérente : de récentes avancées dans le cadre institutionnel existant sont encourageantes.

L’environnement quant à lui a des liens évidents avec la reconstruction. En effet, l’amélioration de l’environnement en Haïti représente un projet très ambitieux qui exige un concours d’actions de tous les secteurs de la société. Pour l’instant, l’administration publique ne dispose pas des moyens humains et financiers suffisant pour poursuivre ses objectifs et produire les impacts escomptés. Il ne s’agit que d’un chantier parmi d’autres tout aussi important à envisager.