Author(s)

François Grünewald

Nom du média

Libération