Auteur

Sous la direction d’Adrian Wood, Raymond Apthorpe et John Borton, Editions Karthala, Paris

De nos jours, les interventions humanitaires sont devenues plus fréquentes et plus complexes. La multiplication de conflits violents (Somalie, Rwanda, Kosovo…), une volonté plus grande « d’ingérence humanitaire » et l’incidence accrue des catastrophes naturelles (sécheresse, famines, ouragans) expliquent en grande partie cette évolution récente. Pour apporter protection et assistance aux populations touchées, un réseau humanitaire international s’est constitué au fil des crises. Toutefois, l’exigence de transparence se développant, l’évaluation des activités humanitaires s’est imposée comme une nécessité afin d’en démontrer l’efficacité, la pertinence et la durabilité.