Financé par

Plateforme d’Intervention Régionale pour l’Océan Indien (PIROI) de la Croix-Rouge française

Le Groupe URD a été sélectionné pour l’élaboration d’un plan d’action pour l’implantation et la mise en œuvre d’un Centre régional d’expertise, de formation et d’innovation dans la zone de l’océan Indien. Cette initiative a été portée par la Plateforme d’Intervention Régionale pour l’Océan Indien (PIROI) de la Croix-Rouge française, en lien avec ses partenaires du Mouvement (FICR, CICR, autres Sociétés Nationales de la zone).

Le Groupe URD a en effet une expertise intéressante pour mener ce travail de par :

  • Sa propre histoire comme centre d’expertise, de formation, de recherche et d’appui méthodologique à la capitalisation d’expérience ;
  • La mise en place d’observatoires en Afghanistan, Tchad et Haïti, en tant que structures locales d’expertise en réponse à une crise ;
  • Une très bonne connaissance de l’Océan Indien et des risques inhérents à cette région, puisqu’il a appuyé la Commission de l’Océan Indien (COI) dans ce domaine
  • Une expertise reconnue sur les questions de réponse post-désastre suite à de nombreuses évaluations en temps réel et itératives en Haïti (post-séisme 2010), au Népal (post-séisme 2015), en Asie du Sud-est (post-Tsunami 2004), et en Amérique centrale (post ouragan Mitch 1998).
  • Une excellente connaissance du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

La Plate-forme d’Intervention Régionale pour l’Océan Indien de la CRF (PIROI) est formée de 7 sociétés nationales membres : France – La Réunion/Mayotte, Comores, Madagascar, Seychelles, Maurice, Mozambique, Tanzanie, avec une implication forte de la FICR et du CICR. Elle a pour objectif de :

  • Renforcer les capacités de préparation et de réponse aux catastrophes des Sociétés Nationales de CR de ses membres ;
  • Mettre en œuvre des programmes post-urgence de réhabilitation dans les domaines de la santé, de l’accès à l’eau potable l’assainissement et l’hygiène (EHA) et de l’aide à la reconstruction de l’habitat ;
  • Réduire les risques en cas de catastrophes, notamment via la sensibilisation communautaire.

La création de ce centre d’expertise est donc un outil au service de cette plateforme régionale, afin de mettre en œuvre et coordonner un certain nombre d’activités et élaborer de nouveaux partenariats.

Réalisé par

Véronique
Véronique de Geoffroy

Directrice générale adjointe (depuis 1999)

François Grünewald

Directeur général et scientifique (depuis 2009)

J.Haim
Juliette Haïm

Directrice administrative et financière (depuis 2014)