Financé par

Disasters Emergency Committee

En 2017, un déplacement massif de réfugiés a été déclenché par les violations des droits de l’homme et la violence dans l’État de Rakhine en Birmanie. Des villages ont été incendiés, des parents et des proches ont été tués devant des enfants traumatisés, et les femmes et les filles ont été violées ou brutalisées.

Le Gouvernement bangladais a réagi rapidement à l’arrivée des réfugiés rohingyas, notamment en allouant 23 km2 de terres dans la région de Cox’s Bazar, et a fourni une aide et un soutien continu à un large éventail d’agences internationales et de ministères pour gérer cette crise.

Le 4 octobre 2017, le « Disasters Emergency Committee » (DEC) a lancé un appel de fonds qui s’est révélé fructueux avec la collecte de plus de 30 millions de livres sterling. Pour rappel, cet organisme finance quatorze des plus grandes organisations caritatives humanitaires du Royaume-Uni en collectant des fonds en réponse à des crises humanitaires internationales majeures.

Plus de deux ans après, le DEC souhaite faire le point sur les différents programmes mis en œuvre dans le cadre du fonds, pour identifier les leçons à tirer pour de futures réponses similaires, que ce soit au Bangladesh ou dans un autre contexte.

Le principal objectif de ce travail est de fournir une synthèse des principaux résultats mis en évidence dans les rapports de suivi, évaluation et apprentissage (MEL, Monitoring, Evaluation and Learning) des membres du DEC, avec un accent particulier sur les domaines de convergence, les points d’apprentissage et recommandations. Cela servira d’apprentissage pour le DEC lui-même, ses membres et le secteur humanitaire plus largement.

Réalisé par

C. Heward
Charlotte Heward

Chargée de projets et partenariats (depuis 2014)

Michael
Michael Carrier

Référent du volet "Qualité" (depuis 2017)