Financé par

Agence française de développement

Tripoli, deuxième ville du Liban, accueille plus de 200 000 réfugiés et est confrontée à deux enjeux majeurs : accueillir ces réfugiés tout en soutenant les Tripolitains qui font face à une situation économique et sécuritaire difficile. Ce projet comprend un panel varié d’activités de renforcement des capacités des acteurs permettant de doter le territoire de Tripoli d’une expertise locale compétente et reconnue, capable de jouer pleinement son rôle face aux crises.

Il permet aux acteurs tripolitains de piloter une réponse humanitaire collective, coordonnée et adaptée, en :

  • Renforçant les capacités de 30 Organisations de la Société Civile (OSC) locales, ;
  • Accompagnant les autorités municipales ;
  • Mettant en place un mécanisme de coordination valorisant les complémentarités des acteurs locaux.

Le Groupe URD se concentre sur le volet d’accompagnement de la Municipalité dans son positionnement en relation avec les OSC, et dans la mise en œuvre de son mandat pour faire face aux crises sur son aire d’influence. Plus spécifiquement, le Groupe URD aidera à la mobilisation de la municipalité dans la compréhension de ses responsabilités et possibilités dans la gestion d’une crise ; dans la construction de son positionnement ; accompagnera les autorités municipales dans l’identification de leurs besoins pour l’établissement de processus d’intervention en réponse à une crise et supportera les efforts de mise en place d’un plan de contingence.

Bioforce quant à lui, outre la coordination du projet, est en charge du renforcement des capacités des OSC, notamment via l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie collective de renforcement des OSC ; l’auto-diagnostic des capacités des différentes OSC ; le soutien à l’émergence et la mise en œuvre d’un projet commun.

Enfin, l’ONG North Leda facilitera la mise en place d’un dispositif paritaire structuré réunissant les acteurs locaux publics, privés et associatifs via notamment l’appui à l’élaboration d’une stratégie collective de préparation et de réponse aux crises ainsi que la mise en place d’un dispositif de capitalisation et d’apprentissage au niveau local sur la gestion des crises.

Ce projet est le terrain d’expérimentation d’une approche novatrice d’appui à la localisation de l’aide sur le territoire de Tripoli, permettant de mettre en pratique l’un des engagements du Grand Bargain.

Réalisé par

Véronique
Véronique de Geoffroy

Directrice générale adjointe

Johanna Baché

Chargée de recherche, évaluation, formation