Auteur

François Grünewald

L’initiative du Secrétaire Général de l’ONU de créer un sommet qui serait « le Sommet de tous » – et pas seulement celui des États – était originale. Beaucoup d’énergie a été dépensée pour préparer cet exercice qui a demandé des efforts considérables de consultation de l’ensemble du secteur, loin des classiques processus inter-étatiques. Dès novembre 2014, le Groupe URD a été associé aux groupes de travail thématiques et aux consultations régionales. A quelques jours du Sommet, ce numéro spécial de la revue Humanitaires en mouvement s’attache à explorer quelques facettes des sujets en débat : comment renforcer les capacités locales ou redonner aux acteurs nationaux le rôle qui devrait souvent être le leur mais que les acteurs du Nord ont tendance à monopoliser ? Comment a évolué la réponse aux catastrophes depuis le séisme en Haïti ? Quels seront les potentiels changements de modalités d’une aide connectée grâce aux technologies numériques ? Comment comprendre l’engagement actuel des bailleurs du Golfe ? Ou encore, comment lire l’évolution des questions de protection, sujet central dans le contexte actuel d’augmentation du nombre, de la durée et de la complexité des crises, mais aussi d’explosion des besoins et des mouvements de populations. Enfin, il nous a semblé essentiel de publier les messages clés de la 3ème Conférence nationale humanitaire française, qui constituent l’une des contributions des acteurs français au Sommet humanitaire mondial.